in ,

11 astuces que toutes les futures mamans doivent connaître pour survivre aux douleurs de l’accouchement

Capture vidéo : Dr Safia Taieb/YouTube
11 astuces que toutes les futures mamans doivent connaître pour survivre aux douleurs de l’accouchement
noté 3.9 - 9 votes

L’accouchement, surtout pour la première fois, est l’étape de la grossesse que toutes les futures mamans redoutent. Un passage obligé qui se solde parfois par des douleurs inévitables. Selon ce qu’on vous en dit. Car il est possible de ne pas céder aux complications, et vivre son accouchement sereinement (presque) sans douleur. Le tout grâce à des astuces toutes simples. En voici quelques-unes, à garder dans un coin de sa mémoire pour les ressortir le jour J.

1/ Chanter

La respiration, c’est important. Mais prise de panique par des contractions plus douloureuses les unes que les autres (sans vouloir vous terroriser), vous avez vite fait d’oublier vos cours de sophrologie. Chanter, ça fait respirer naturellement, et c’est un excellent moyen de faire diversion. D’ailleurs, il existe même des cours de chant prénatal. Pas mal, la chorale.

2/ Appliquer de la chaleur sur le ventre et les reins

La chaleur est une excellente alliée contre les douleurs de ventre. Rappelez-vous la chaufferette de vos règles douloureuses. Une ou plusieurs bouillottes remplies de noyaux de cerises à poser sur les reins et le bas du ventre pourrait bien vous aider à vous décrisper.

3/ Danser

Si cela ne vous est pas contre-indiqué, vous pouvez tout à fait vous laisser aller à la danse, pendant vos contractions. À condition de ne pas sauter comme une folle. Certains mouvements pourront même aider à faire sortir Bébé.

Capture vidéo : daddyyankee/Instagram

4/ Ecouter de la musique

Vous pouvez le préciser à l’hôpital ou à la clinique lors de votre inscription : certaines femmes enceintes demandent à faire passer de la musique lors de leur accouchement. Copiez-les ! Une musique boostante, calme ou apaisante sera du meilleur effet. À moins de demander de diffuser votre titre préféré.

5/ Faire diversion

Bon, si on vous dit qu’il faut rester zen, on parie que ça va vous agacer. Même si c’est une des premières choses à faire pour ne pas se crisper au risque d’empirer les douleurs. Vous pouvez par exemple demander à votre homme de vous poser des questions, ou réciter un texte que vous avez appris pour l’occasion. Tout est bon pour ne pas focaliser ce qui se passe ici-bas…

6/ Rire

Ce n’est pas ce gynécologue sérieux au possible qui va vous sortir la meilleure blague de tous les temps… Allez plutôt voir du côté de votre chéri. Celui-ci pourra essayer de vous dérider un peu. Le rire, le meilleur remède aux contractions.

Crédits : Pexels