in ,

15 façons populaires de surnommer ses règles, dont certaines sont terriblement agaçantes

Montage : 100Feminin.fr
15 façons populaires de surnommer ses règles, dont certaines sont terriblement agaçantes
noté 5 - 2 votes

Adolescente, il en fallait peu pour que vous rougissiez à leur sujet. Surtout quand votre ongle Henri, si délicat, vous exposait sa façon d’expliquer la sexualité et vos « ragnagnas ». Et vous, comment appelez-vous vos pertes mensuelles dans votre jargon ? On a toutes eu son langage codé au lycée quand on les évoquait entre copines ! Mais il y a certaines appellations qu’on ne supporte pas… Figureront-elles dans cette liste ?

1/ Avoir ses ragnagnas

Le Wiktionary indique que le terme ragnagna peut-être une onomatopée exprimant nos récriminations lorsqu’on est affectées par ce désagrément… Mouais.

2/ Avoir le melon qui se fend (Japon)

Les Japonais ont des expressions bien imagées, pour évoquer les règles et l’anatomie féminine…

3/ Recevoir les courriers de Rome

Cette expression qui désignait l’arrivée des règles menstruelles daterait du XVIIe siècle, en référence à la couleur rouge de la robe des cardinaux.

4/ Avoir sa semaine de Ketchup

Vous aurez compris l’allusion…

5/ Avoir ses cardinales

Une allusion à la couleur de l’habit du cardinal.

Crédits : Wikipedia