in ,

5 astuces pour reconnaître les contrefaçons de marques de luxe

5 astuces pour reconnaître les contrefaçons de marques de luxe
noté 4 - 4 votes

Distinguez le vrai du faux

Vous avez décidé de passer tout votre salaire dans un sac à main de marque Française réputée pour sa fabrication haut-de gamme ? Un investissement sur le long terme qui vous évitera de racheter des millions de cabas ! Encore faudra-t-il vous contenter d’un seul… Seulement voilà, vous ne savez pas à quel saint vous vouer, et voulez éviter à tout prix de cautionner la contrefaçon. Alors, comment distinguer ces signes qui trompent ? Voici 5 astuces qui vous aideront à faire le tri.

1/ L’étiquette et son logo

Les marques de luxe portent une attention sans borne à leur logo. Une manière de montrer qu’elles vont très loin dans la sophistication. Vous ne verrez donc jamais de logo de mauvaise qualité d’impression, ou imprimé de travers. Notez que pour les sacs à main de luxe, la plupart du temps, le logo est sur-imprimé, c’est à dire légèrement en relief.

2/ Les raccords

Pas de plis qui tiennent sur les véritables modèles de luxe. Une lanière qui ne se met pas en place facilement, un point qui ne tient pas ou une malformation douteuse ? Pas de doute, vous avez dans la main une contrefaçon. Fuyez.

3/ Les coutures

Il va sans dire que les coutures d’un sac Vuitton sont parfaitement millimétrées. Vous constatez soudain que le fil est ébréché, que le point est peu solide ou irrégulier ? Vous avez le droit de douter. Et il va sans dire que les lanières se doivent d’être toutes en cuir (sentez, pour voir). Simili ? Vous êtes sans aucun doute tombée sur le mauvais numéro.

4/ La fermeture éclair

Evidemment, les fermetures éclair écaillées ne sont pas au programme d’un sac de grande dame ! De plus, elles ne doivent pas être trop légères (cela signifierait qu’elles sont en plastique, et non en fer) ou difficiles à fermer. Même traitement pour les boutons.

5/ Le numéro de série

Tout article de luxe doit comporter un numéro de série unique, qui indique que vous êtes en présence d’un modèle de haute qualité. Cela dit, la contrefaçon s’y est mise aussi, et nous a pondu quelques numéros de série parfois difficiles à décimer. Pour être vrai, le numéro de série doit être imprimé sur une étiquette presque impossible à décoller sans s’abîmer. Si celle-ci est déjà usée avant même d’avoir procédé à l’achat, il y a anguille sous roche.

Enfin, n’achetez jamais si vous n’êtes pas sûre de vous. Et si jamais la contrefaçon vous faisait de l’œil en vous offrant un rabais bien mérité, sans que vous ne puissiez la nier, n’oubliez pas qu’éthiquement, il y a meilleur investissement : la plupart du temps, l’argent récolté grâce à la contrefaçon de marques de luxe est destiné à financer les organisations terroristes…

Source