in

5 moyens naturels de faire diminuer le flux de ses règles

Crédits : iStock
5 moyens naturels de faire diminuer le flux de ses règles
noté 3.6 - 8 votes

Même si on vit avec depuis de nombreuses années, on ne peut s’empêcher de pester dès que celles-ci font leur apparition. Car il n’y a pas à dire, on vivrait mieux sans règles ! Cela dit, on sait bien à quoi elles servent, alors reste plus qu’à se faire une raison. D’ailleurs, pour certaines filles, la période des menstruations est loin d’être un problème : une cup pour la journée et hop, ni vues ni connues ! Mais ce sont les femmes chez qui elles sont très abondantes qui en pâtissent le plus. Voici quelques astuces pour alléger le flux de vos règles de façon naturelle.

1/ Faire du sport

Le sport, en plus d’être bénéfique pour le corps et l’esprit, a le don de faire diminuer le flux des règles. D’ailleurs, les sportives de haut-niveau n’en n’ont quasiment plus. Mais cela n’est pas un exemple, au contraire, juste une explication. Contentez-vous d’une bonne heure de footing.

Crédits : Pexels

2/ Passer aux protections hygiéniques réutilisables

Les serviettes hygiéniques jetables et tampons ont pour effet d’irriter les parties intimes les plus sensibles, pouvant également provoquer des règles très abondantes, à la limite de celles qu’on appelle hémorragiques. En passant à des protections alternatives plus douces (serviettes en tissu bio, cup…) de nombreuses femmes ont constaté une nette différence. Rien ne vous coûte d’essayer.

Crédits : DansMaCulotte

3/ Faire l’amour

Les spécialistes sont partagés sur la question, mais au moins, ça ne pourra pas vous faire de mal, au contraire ! Si tant est que votre conjoint, chochotte comme il est, n’est pas échaudé par vos pertes…

Crédits : Pixabay

4/ Eviter le stérilet en cuivre

Si la pilule est réputée pour diminuer le flux des règles, d’autres modes de contraception l’augmenteraient. Comme le stérilet en cuivre par exemple, connu pour augmenter les saignements.

Crédits : Wikimedia

5/ Consommer du fer

Parfois, on ne se doute pas que derrière des règles considérées comme hémorragiques, peut se cacher une anémie. Rien ne vous coûte de consulter votre médecin, qui vous prescrira du fer (en gélules, rassurez-vous !).

Source