in ,

5 raisons hilarantes pour lesquelles ils ont dû interrompre leurs rapports sexuels soudainement

Capture vidéo : YouTube
5 raisons hilarantes pour lesquelles ils ont dû interrompre leurs rapports sexuels soudainement
noté 4.8 - 4 votes

En matière de sexe, on sait bien que tout peut se passer… Que nos ébats peuvent s’interrompre à tout moment, pour diverses raisons, parfois « intérieures », comme extérieures : coup de la panne, coup de téléphone, sonnerie, livreur de pizza ou tout simplement plus l’envie… les facteurs sont nombreux ! Mais on parie que vous n’avez jamais eu affaire à ceux-ci. Témoignage d’amants frustrés.

1/ Une voisine gênée

Nous habitons dans un appartement pourtant assez isolé, mais, lors de nos ébats certes un peu animés (je suis assez expressive au niveau de la voix), on entend frapper. Je ne tiens absolument pas à ouvrir pour ma part, mais mon copain lui, semble perdre tous ses moyens. Il se rhabille vite fait et va ouvrir la porte. Il tombe sur la voisine du dessous qui lui annonce qu’elle aimerait bien rester tranquille ce soir, à regarder la télé mais que, trop excité par le son de nos ébats, son mari ne la laisse pas tranquille… Une manière de dire qu’on faisait certainement trop de bruit. En tout cas, pour mon chéri, ce fut la honte de sa vie !

2/ Un pénis captivus

Vous pensez que cela ne se produit jamais, le pénis captivus, coincé dans le vagin sans pouvoir en sortir ? Et bien, à nous, ça l’est ! Certes un très petit moment, j’imagine aussi, paralysés par la peur d’aller aux urgences en faisant la bête à deux dos, mais quand même. Je ne me rappelle même pas comment la chose est arrivée, mais en tout cas, elle a bel et bien freiné nos ardeurs, sur le moment…

3/ Une remarque qui fait mouche

Ma femme avait joui et attendait que je jouisse. Dans le feu de l’action, elle m’a regardé et a dit : – Tu peux le faire, mon pote ! – C’était fini, j’ai débandé aussi vite qu’un ballon qui se dégonfle. On en rit encore, mais pas sous la couette…

4/ Un problème de tampon coincé

Après une soirée, on était tellement excités avec mon copain, que, même si j’avais mes règles, on a commencé les préliminaires gentiment, sachant qu’on ne pourrait pas aller jusqu’au bout. Pourtant, sous le feu des caresses, mon copain à commencer à me pénétrer légèrement, en sachant qu’il ne devait pas aller plus loin. Manque de pot, il n’a rien fait de mieux que pousser mon tampon un peu plus loin, sans que je n’arrive à l’enlever à la main. On a du s’arrêter pour aller l’enlever dans la salle de bain… à la pince à épiler ! Un enfer.

5/ Une déclaration d’amour ratée

Ça commençait à durer, mes jambes étaient fatiguées. En changeant de position, j’ai dit à mon copain que mes membres me donnaient l’impression d’être une nouille trop cuite. Il a pris sa voix la plus sexy et a dit, très sérieux : – Ah oui ? Eh bien tu es MA petite nouille trop cuite et bien étroite – Il s’est trouvé con et je n’ai pas réussi à m’arrêter de rire assez longtemps pour qu’on puisse s’y remettre !

Source