,

6 symptômes qui peuvent indiquer un cancer du col de l’utérus

Crédits : ecancer.fr
6 symptômes qui peuvent indiquer un cancer du col de l’utérus
4.6 (92%) 5 votes

L’Organisation Mondiale de la Santé estime qu’une femme meurt toutes les deux minutes des suites du cancer de l’utérus. Celui-ci est classé second au rang des cancers féminins les plus répandus. Si les premiers symptômes ne se manifestent pas tout de suite, certains indiquent que la maladie en est à un stade avancé. Apprenez à les connaître pour mieux les éviter.

1/ Des douleurs dans les jambes

Dans les premières phases de la maladie, le col de l’utérus peut gêner ou diminuer le flux sanguin, entraînant un gonflement et une sensation de douleur au niveau des jambes.

2/ Des brûlures urinaires

Les brûlures urinaires sont un symptôme récurrent chez les femmes atteintes du cancer du col de l’utérus. Du sang peut également apparaître dans l’urine. Consultez immédiatement.

3/ Des saignements après un rapport sexuel

Les pertes de sang peuvent être abondantes, irrégulières et accompagnées de douleurs au niveau du bassin, de la colonne vertébrale et des jambes.

4/ Des douleurs anales

Si la tumeur touche le rectum, la patiente atteinte peut ressentir des douleurs au niveau de l’anus, avoir des difficultés à aller à la selle ou avoir du sang dans celles-ci.

5/ Une insuffisance rénale

Si la tumeur affecte les voies urinaires supérieures, elle peut provoquer une augmentation du volume du bassinet, organe qui reçoit l’urine formée dans les reins.

6/ Des fistules

A des stades plus avancés, la tumeur peut provoquer des fistules vésico-vaginales (communication anormale entre la vessie et le vagin) ou recto-vaginales (communication anormale entre le rectum et le vagin).

Ces maladies qui accompagnent le cancer du col de l’utérus

Plus rarement, d’autres maladies peuvent accompagner le cancer du col de l’utérus :

  • Métastase osseuse : douleur au niveau des os qui peuvent se fracturer.
  • Métastase pulmonaire : difficultés à respirer, toux, essoufflement, rejet de sang.
  • Système immunitaire faible, comas.
  • Symptômes neurologiques : maux de tête, vomissements, vision double, troubles de l’équilibre.
  • Fatigue, anémie, perte d’appétit.
  • Syndrome para-néoplasique, hypercalcémie (taux de calcium élevé dans le sang).

Vous avez un doute ? Dans tous les cas, vous ne perdez rien à consulter ! N’hésitez pas à en parler à votre médecin généraliste ou gynécologue.

Crédits : ecancer.fr

Source