in

Les 7 pires méthodes pour rompre

Crédits : Pixabay
Les 7 pires méthodes pour rompre
noté 5 - 3 votes

La rupture est rarement un bon moment à passer que l’on soit celui qui souhaite rompre ou celui qui subit la rupture. Et comme on le dit généralement toutes les bonnes choses ont une fin. Au moment de rompre, on ne sait pas toujours si on sera heureux ensuite. Mais ce qui est sûr, c’est qu’il est parfois nécessaire de se tromper plusieurs fois avant de trouver la bonne personne. Aussi, en rupture il n’y a pas de règle et chacun a sa méthode : certains rompent de manière claire, nette et précise pour en finir vite et clairement (comme un pansement qu’on arrache d’un coup pour ne plus en parler ensuite) et d’autres prennent plus de temps, de réflexion et font tout pour ménager les sentiments de l’autre. Si aucune méthode n’est vraiment parfaite (cela dépend de votre histoire et de vos personnalités), il convient en revanche de noter qu’il existe des méthodes à éviter quand on a un minimum de respect pour l’autre personne. Voici les 7 pires manières de rompre.

1) Disparaître

19154_original

La technique dite du ghosting » est particulièrement inélégante et cruelle. Il s’agit en effet de faire le mort et de ne plus donner une seule nouvelle à la personne du jour au lendemain. En clair, ne plus répondre à ses mails et ses messages (voire bloquer son numéro ou son profil) et éviter de croiser la personne en question jusqu’à ce qu’elle comprenne par elle-même que c’est la fin.

2) Le retour de la vengeance de l’ex

fe

Il est encore possible d’admettre que l’autre souhaite mettre fin à la relation (même si cela peut faire mal). En revanche, que ce soit fait pour quelqu’un d’autre est particulièrement douloureux, surtout si c’est pour retourner vers son ex. Cela donne tout simplement l’impression de n’avoir été qu’une passade et d’être finalement oublié comme si votre rencontre, tout ce que vous avez partagé de beau et votre relation même n’avait pas existé ou alors avait juste servi à se rendre compte combien l’ex était important(e).

3) Lui faire comprendre virtuellement

smartphone-569076_960_720

Certaines personnes ont tellement peu de courage qu’elles préfèrent opter pour l’utilisation des réseaux sociaux ou de l’internet pour faire passer le message. Un petit SMS disant brutalement « jte kite » (car on peut bien se passer d’orthographe pour ce type de nouvelle), un snap de quelques secondes avec une photo de vous en grimaçant avec comme sous-titre « C fini », le statut Facebook qui passe de « en couple » à « célibataire » pour officialiser sans en avoir parlé au principal intéressé qui l’apprend après tout le monde(avec bien sûr quelques likes de son ex ou de son futur partenaire pour enfoncer le couteau dans la plaie)…Tout bonnement lâche et gamin.

4) Obliger l’autre personne à le faire à votre place

bored-16811_960_720

Vous n’assumez pas votre envie de rompre ? Le courage vous manque quant à l’exécution de la sentence ? Pour certains, ce n’est pas un problème. Ils se mettront à s’éloigner, faire preuve de dépit en la présence de l’autre, ne pas cacher leur lassitude et ne plus répondre « je t’aime » pour se faire croire à eux-mêmes qu’ils auront été honnêtes avec l’autre en ne témoignant pas d’affection. Le but ultime : ne se sentant plus aimé, le partenaire décide par lui-même de rompre et prend la décision d’agir.