in ,

Alerte stérilet : les effets secondaires du modèle Mirena

Crédits : Wikimedia
Alerte stérilet : les effets secondaires du modèle Mirena
noté 4.8 - 9 votes

Le stérilet, pour celles qui ne sont pas familières de ce mode de contraception, c’est un dispositif en forme de petit T, introduit à l’intérieur de l’utérus par le vagin. Il est posé par un médecin et reste en place au maximum 5 à 10 ans suivant les modèles. En parlant de modèle, le stérilet Mirena semblerait attirer en ce moment les foudres des médias, par le biais des revendications de ses utilisatrices qui dénoncent ses effets secondaires.

Un stérilet aux effets secondaires potentiellement nocifs pour la santé

De plus en plus de femmes en France ou à l’étranger portant le modèle de stérilet Mirena, des Laboratoires Bayer, se seraient plaintes récemment par le biais de témoignages dénonçant les nombreux effets secondaires de ce mode de contraception : vertiges, chutes de cheveux, baisse de libido et sautes d’humeur, tels seraient les dommages collatéraux de ce stérilet en ligne de mire. Aux USA, une plainte a même été déposée contre le laboratoire pour de possibles cas de tumeur et d’hypertension cérébrale.

Des gynécologues pas inquiétés

En France, la question sanitaire que pose le stérilet Mirena ne semble pas préoccuper les spécialistes plus que ça. Le docteur Bernard Hédon, président du conseil des gynécologues Français affirme : « Les symptômes qui sortent sont totalement inhabituels et peu fréquents, même s’ils peuvent exister. Il est très rare aujourd’hui de voir de tels problèmes, comme décrits sur les réseaux sociaux ». Certes rares mais cependant bien existants d’après les victimes qui reprochent justement aux professionnels de santé un manque d’écoute à ce sujet.

Quelles solutions ?

Vous portez ce modèle de stérilet et avez constaté quelques symptômes douteux ? Dans le doute, consultez votre médecin et faites-le vous enlever. Mieux vaut prévoir que guérir. Et au lieu de reprendre la pilule qui n’a pas meilleure réputation, tournez-vous temporairement (ou définitivement) vers les préservatifs et autres méthodes de contraception alternatives si cela vous est possible.

Source