in

Comment analyser vos pertes blanches pour prévenir les mycoses et autres infections

Crédits : Pexels.com
Comment analyser vos pertes blanches pour prévenir les mycoses et autres infections
noté 3.2 - 6 votes

Ne rougissez pas, les pertes blanches que vous pouvez observer au fin fond de votre culotte sont tout à fait normales ! Un signe que votre vagin fonctionne bien et s’adapte à toutes les situations. L’excitation sexuelle, l’attente des règles ou encore la protection contre les infections peuvent conduire à des pertes plus ou moins épaisses. Sachez les reconnaître.

1/ Vos pertes blanches sont plus ou moins abondantes, transparentes et sans odeur

Tout est en règle ! Vos pertes blanches sont absolument normales, signe que votre vagin fonctionne bien : ce dernier est constitué d’une muqueuse, comme la bouche ou le nez, et, comme toute muqueuse, il doit être humide, d’où la présence de pertes blanches essentielles au renouvellement cellulaire.

Crédits : Pexels.com

2/ Vos pertes blanches sont abondantes, granuleuses et vous démangent

Si vos pertes blanches ont tendance à devenir plus denses et plus granuleuses, arrivant avec des caillots blanchâtres et associées à des démangeaisons, cela peut être le signe d’une vaginite : un minuscule champignon généralement à l’origine des mycoses. Ne vous affolez pas, une mycose n’est pas bien grave, mais requiert de consulter son gynéco pour y remédier rapidement.

Crédits : Pexels.com

3/ Vos pertes blanches changent de couleur et sentent mauvais

Si vos pertes blanches changent de couleur ou sont malodorantes, parlez-en à votre gynéco car il peut s’agir d’une infection ou d’une mycose.

Crédits : Pexels.com

4/ Vos pertes blanches virent au jaune, vert ou sont très très abondantes

Des pertes blanches jaunâtres, verdâtres ou vraiment très abondantes peuvent être associées à une MST. Avant de vous alarmer, consultez vite votre médecin qui saura vous dire de quelle infection il s’agit.

Crédits : Pixabay

Source