Avant-après : elle relooke ses 12 poupées pour lutter contre le diktat de la beauté artificielle


Avant-après : elle relooke ses 12 poupées pour lutter contre le diktat de la beauté artificielle
4.5 (90%) 2 votes
Retour1 sur 2Suite de l'article
Cet article est composé de plusieurs parties

Enfin des poupées naturelles !

Mim Hammonds est une américaine à la réserve de poupées innombrable, véritable artiste dans l’âme, qui a décidé de relooker ses 12 poupées au visage un tantinet vulgaire pour leur rendre un aspect plus naturel, bien plus adapté aux jeunes filles, pour qui le maquillage semblerait être une fatalité… En les démaquillant et en redessinant leurs yeux et leurs bouches, en ôtant l’aspect brillant de leur chevelure synthétique et en leur offrant un relooking vestimentaire plus approprié, ces ex-baby dolls trop sophistiquées se transforment en poupées à la fraîcheur enfantine, avec chacune sa propre personnalité.

1/ Ursula

Avant le relooking de Mim, Ursula était une poupée au maquillage ultra-sophistiqué. Elle est aujourd’hui une jeune fille en fleur à la beauté naturelle révélée !

avantapres-elle-retouche-ses-poupees-pour-leur-donner-un-air-plus-naturel-6

2/ Milly

Lèvres gonflées au contour douteux, cils XXL et grain de beauté sexy, avant d’être une rousse naturelle aux tâches de rousseur craquantes, Milly était une poupée bien trop sophistiquée. Qui a perdu 10 ans !

avantapres-elle-retouche-ses-poupees-pour-leur-donner-un-air-plus-naturel-5

3/ Jo

L’ombre à paupière irisée et le gloss à ne plus savoir qu’en faire semblait avoir les faveurs de Jo avant son relooking. En la débarrassant de ses atouts trop femme fatale, elle devient une ravissante brunette !

avantapres-elle-retouche-ses-poupees-pour-leur-donner-un-air-plus-naturel-1

4/ Katie

Katie est devenue une jolie jeune fille aux tâches de rousseur à croquer, et aux tresses interminables dignes d’une princesse slave. On la préfère largement sans son maquillage !

avantapres-elle-retouche-ses-poupees-pour-leur-donner-un-air-plus-naturel-2

Retour1 sur 2Suite de l'article
Cet article est composé de plusieurs parties


log in

reset password

Back to
log in