in ,

Le cancer du col de l’utérus pourrait bien être éradiqué en Australie : un exemple à suivre

Capture vidéo : France 5/Montage : 100Feminin.fr
Le cancer du col de l’utérus pourrait bien être éradiqué en Australie : un exemple à suivre
noté 5 - 2 votes

Chaque année, le cancer du col de l’utérus touche 3400 femmes, dont près de 1000 décèdent. Cette maladie prend la huitième place au classement des cancers féminins. Une avancée d’envergure pourrait peut-être tendre à l’éradiquer, c’est du moins tout ce qu’on souhaite. Les Australiens seraient en effet sur la bonne voie pour l’éliminer complètement, le pays vaccinant gratuitement, depuis 2007, toutes les adolescentes contre le virus du papillome.

L’Australie pourrait devenir le premier pays à éradiquer le cancer du col de l’utérus. Une bonne nouvelle annoncée par une récente étude : les efforts déployés par les autorités pour vacciner gratuitement les adolescents contre le virus du papillome humain (VPH) ont été couronnés de succès. L’infection sexuellement transmissible provoquerait 99,9 % des cas de cancer du col de l’utérus.

En 2007, le gouvernement australien a commencé à offrir le vaccin aux jeunes filles de 12 à 13 ans. En 2013 il a été mis à la disposition des garçons. Résultat des courses : le taux d’infection au virus, qui se transmet par voie sexuelle, a chuté de 22,7 % à 1,1 %.

La situation reste cependant aujourd’hui très compliquée dans le reste du monde, notamment dans les pays en développement.

Les deux tiers de la population mondiale des femmes n’ont pas accès aux vaccins fournis aux australiennes. À moins que nous fassions quelque chose, ce cancer restera celui qui fait le plus de victimes dans les pays en développement.

Joe Tooma, directeur général de la Fondation australienne du cancer du col de l’utérus.
Source