in

Ceinture de maintien et bas de contention, 2 accessoires indispensables pour une grossesse sans douleur

Crédits : Thuasne/Jimmy Delpire pour Mes-jambes.com
Ceinture de maintien et bas de contention, 2 accessoires indispensables pour une grossesse sans douleur
noté 5 - 1 vote

Toutes les futures mamans le savent : le mal de dos est très fréquent pendant la grossesse : en raison du poids du ventre qui abrite le bébé, les lombaires sont sollicitées à outrance. Le fait de porter une ceinture de maintien lors des derniers mois ou durant un effort pourrait alors s’avérer d’une réelle efficacité pour prévenir la lombalgie.

Les avantages de la ceinture lombaire quand on est enceinte

La ceinture lombaire
, aussi appelée ceinture de maintien, permet, quel que soit son modèle, de soutenir le bas de la colonne vertébrale pour limiter considérablement les douleurs. Elle se compose de bandes de contention renforcées à certains endroits en fonction des besoins. Il existe plusieurs marques et de nombreux modèles, adaptés à chaque spécificité. Elles aident à prévenir la lombalgie, cette inflammation de la colonne vertébrale, tout en protégeant les disques pendant les efforts. Elle atténue également les douleurs en bas du dos. Des centaines de modèles s’offrent à vous sur Internet, plus abordables qu’en pharmacie, et dont la prise en charge est également possible par l’Assurance Maladie, si vous vous êtes fait faire un ordonnance au préalable.

Crédits : Thuasne/Jimmy Delpire pour Mes-jambes.com

Les bas de contention, pour une grossesse au beau fixe

S’il n’est pas impératif de porter des bas de contention pendant sa grossesse, ceux-ci pourraient tout de même vous sauver sérieusement la mise ! Tout simplement parce qu’ils sont capables d’apporter un soulagement immédiat au phénomène de jambes lourdes. Ils vous éviteront également bien des affections, comme les troubles veineux par exemple (insuffisance, thrombose). Car quand on est enceinte, le volume de notre sang augmente considérablement dès les premiers mois, et jusqu’à près de 50 % dans les derniers.

Crédits : Mes-jambes.com

Quels type de bas choisir ?

Vous allez vite vous en rendre compte : il existe tout un tas de bandes de contention sur le marché, une telle variété de propositions qui pourrait vous rendre la tâche difficile ! On vous recommandera généralement d’opter pour la classe 1 si votre grossesse se passe sans encombre, la classe 2 si vous souffrez d’une insuffisance veineuse. Après une césarienne, la bande de contention de type 2 est aussi prescrite. Avant de les acheter, n’oubliez pas de mesurer la circonférence de vos chevilles et de vos cuisses pour ne pas passer votre temps à les renvoyer.

Pour ce qui est du format, ce sont les collants entiers qui sont les plus conseillés, offrant un meilleur soutien. Cela dit, les bas peuvent s’avérer d’une grande praticité lorsque vous les enfilez sous un pantalon, par exemple. Et vous pourrez les réutiliser après votre grossesse. Si vous n’avez pas de varices, des chaussettes de contention peuvent très bien faire l’affaire.

Comment les porter ?

Généralement, les bas de contention se revêtent à partir du troisième mois. Vous pourrez les porter environ six semaines après l’accouchement. La fréquence idéale ? Tous les jours, pour une grossesse au confort optimal ! Si l’hiver, il est plus facile d’en porter, l’été, c’est plus compliqué. Mais vous devriez trouver votre bonheur parmi les modèles spécifiques proposés en ligne, ou le choix y est plus varié. Enfin, n’oubliez pas de vous les faire rembourser par la Sécu, qui les indemnise à hauteur de 65 % si vous avez une prescription médicale.

Article liés : 

Faire du sport pendant la grossesse, c’est risqué ?

6 astuces faciles pour récupérer son poids après une grossesse

10 phrases qu’il ne faut jamais dire à une femme enceinte

Source