in

Faire du sport pendant la grossesse, c’est risqué ?

Crédits : iStock
Crédits : iStock
Faire du sport pendant la grossesse, c’est risqué ?
4.4 (88.57%) 7 votes

La pratique du sport pendant la grossesse n’est pas interdite, mais doit tout de même être surveillée et surtout ne pas être trop intensive. Cependant, certaines futures mamans très sportives avant de tomber enceintes ne changent absolument pas leurs habitudes sportives, même à quelques semaines du terme. Ces « fit moms » enflamment les réseaux sociaux et n’hésitent pas à partager des photos de leur silhouette de rêve et de leur ventre presque toujours aussi plat.

Nouvelle tendance

Aujourd’hui et plus que jamais, la tendance est au sport à n’importe quelle condition. Avec leur phrase clé « Quelle est votre excuse ? », les fit moms envahissent Internet, et nous bombardent de photos qui rendraient même les plus sportives jalouses. Les fit moms, ce sont ces mamans qui, déjà très sportives avant d’être enceintes, continuent de pratiquer une activité sportive intensive. Et, même si la plupart d’entre elles ont fait du sport leur activité principale, certaines critiques mettent en avant le caractère culpabilisant de ces photos : cuisses musclées, fesses galbées et surtout ventre presque inexistant, nous sommes bien loin d’une silhouette traditionnelle de femme enceinte.

Les fit moms n’hésitent pas en effet à pratiquer tous les sports, certains étant pourtant contre-indiqués au moment de la grossesse : course à pied, boxe, rameurs, pompes, et même soulever des poids. Et même si ces professionnelles ne sont absolument le reflet de ce qu’est réellement une grossesse, elles soulèvent tout de même quelques questions, notamment l’impact sur leur santé et sur celle de leur bébé.

Quel impact ?

Selon plusieurs professionnels, pratiquer du sport pendant la grossesse n’est pas nécessairement contre-indiqué à condition qu’il soit fait avec modération. En effet, une pratique trop intensive du sport peut entraîner des contractions, et donc la naissance d’un bébé prématuré, ou encore des fausses-couches. Il faut donc savoir rester raisonnable, et ne pas nécessairement succomber aux diktats de l’image. Cependant, la pratique modérée d’une activité physique peut être tout à fait bénéfique, que ce soit pour la future maman ou pour le bébé.

Selon plusieurs études, les comportements adoptés au moment de la grossesse peuvent modifier l’état de santé d’une femme, et cela sur la durée. Ainsi, débuter une activité une activité sportive au moment de sa grossesse peut être un bon moyen de la maintenir plus tard. Le sport permet en plus d’éliminer le stress et d’être plus positive. Vous ne pourrez donc plus accuser systématiquement les hormones.

Selon plusieurs spécialistes, cette mode du « sport malgré tout » serait surtout due à une véritable peur, celle de voir son corps se transformer. En effet, de nombreuses femmes supportent mal leur reflet au moment de la grossesse, et peine parfois à retrouver leur silhouette après l’accouchement. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les « fit-moms » continuent de montrer sur les réseaux sociaux l’évolution de leur corps « post-grossesse ». Sport et grossesse peuvent donc s’allier à condition de la faire à son rythme et de respecter les limites que votre corps vous impose.

Source