in ,

Pourquoi faire plaisir rend plus heureux que se faire plaisir ? Une façon radicale de se remonter le moral

Crédits : Pexels
Pourquoi faire plaisir rend plus heureux que se faire plaisir ? Une façon radicale de se remonter le moral
noté 4.3 - 3 votes

Faire plaisir à autrui serait la meilleure façon de se remonter le moral quand ça ne va pas

Dans la vie, il y a des hauts et des bas. Et quand vous avez une petite baisse de moral, vous êtes plutôt sujette à vous recentrer sur vous-même en vous accordant un petit plaisir, avec un morceau de chocolat par exemple (voire une tablette entière !), une séance shopping ou autre petite gâterie personnelle. Mais saviez-vous que faire plaisir à quelqu’un serait encore plus efficace pour remonter votre moral en flèche ? Explications.

Faire plaisir rend plus heureux

C’est une étude publiée dans le magazine américain Emotion, qui en est venue à cette conclusion : faire plaisir à autrui serait la meilleure façon de se remonter le moral. Les résultats de l’enquête suggèrent que les petits cadeaux que l’on s’offre quand ça ne va pas ne sont pas plus efficaces pour aller mieux que de ne rien faire du tout ! Bien au contraire : lorsque nous nous occupons uniquement de nous, on ne constaterait “aucune amélioration des émotions positives ou négatives, ni de l’épanouissement psychologique”. En revanche, la générosité dirigée vers les autres permettrait d’augmenter son bien-être et de guérir ses blessures psychologiques plus vite.

Crédits : Pexels

Une étude originale

Au cours de l’étude, chaque groupe de personnes avait des tâches différentes à accomplir : les premiers devaient s’impliquer pour protéger la planète en ramassant des déchets, par exemple. Les seconds devaient faire preuve d’attention envers d’autres personnes : offrir un café, aider un ami à préparer le dîner, etc. Enfin, les derniers devaient se faire plaisir à eux-même en prenant un jour de congé par exemple, ou en ne changeant pas leurs habitudes.

Crédits : Pexels

Se faire plaisir n’apporterait aucune satisfaction, bien au contraire

Les chercheurs ont constaté que les participants qui avaient fait preuve d’attention, que ce soit envers autrui ou l’environnement, avaient plus de chances de voir leur moral s’améliorer que ceux qui s’étaient centrés sur-eux même en se faisant plaisir. D’ailleurs, ces personnes n’ont même pas noté d’amélioration au niveau de leur bien-être. En revanche, les personnes ayant fait preuve d’attention, d’aide ou de gentillesse envers quelqu’un d’autre ou la planète se sont sentis valorisés de faire une bonne action. Les petites attentions seraient alors susceptibles de contribuer non seulement à notre santé mentale mais aussi à notre bien-être physique. Alors, au lieu d’engloutir votre tablette de chocolat, offrez-la !

Crédits : Pexels

Articles liés :

12 petits plaisirs de filles illustrés en dessins

Pourquoi gémit-on quand on prend du plaisir ?

Source