in ,

Pourquoi léguer à votre enfant vos anciens jouets est une mauvaise idée

Crédits : Pxhere
Pourquoi léguer à votre enfant vos anciens jouets est une mauvaise idée
noté 5 - 1 vote

Faites-vous partie de ces (futures) mamans qui conservent leurs jouets dans un coin de leur grenier pour ensuite les léguer à leurs enfants, ou comptez-vous plutôt parmi celles qui aiment faire le vide dans leur appartement et préfèrent se débarrasser du superflu ? Il y a peu, une étude anglaise portant sur cette tradition a fait la une des journaux, publiée en janvier dernier dans le magazine Environmental Science & Technology.

Vos parents ont peut-être gardé leurs jouets et peluches d’enfant afin de vous les transmettre, ce que vous ferez peut-être à votre tour pour vos enfants. Cela dit, une récente étude estime que cette tradition présentent des risques sanitaires. Comment cela est-il possible ?

Crédits : Pxhere

Les jouets en plastique, le principal danger

L’étude a porté sur 26 types de jouets que l’on retrouve souvent dans les foyers. Les scientifiques ont mené des analyses par fluorescence sur des jouets tels que les trains, les voitures, les  personnages en plastique ou encore les puzzles. Selon les résultats, ces jouets contiendraient des éléments chimiques présentant un danger chez les enfants, même à faible dose. Dans ces produits, on retrouve du chrome, du plomb, du baryum, du sélénium ou encore de l’antimoine. Un cocktail détonnant pour de simples jouets d’enfant…

Parmi les types de jouets testés, une dizaine n’entrait pas dans le cadre du respect des directives européennes actuelles. Andrew Turner, principal auteur de l’étude, confirme les faits :

Le plus gros échec provient des briques de Lego des années 1970 et 1980. À cette époque, les jouets n’étaient pas testés et nous continuons à les utiliser aujourd’hui.

Les jouets noirs, jaunes ou rouges, plus toxiques que les autres

Par ailleurs, il apparaît que les jouets en plastique de couleur noire, jaune ou rouge seraient davantage toxiques que les autres. Autre détail aggravant : le fait que les enfants soient susceptibles de les porter à la bouche, ce qui, on ne va pas se mentir, est monnaie courante. Le plastique est donc la matière remise en cause dans l’étude. Car il faut tout de même admettre que les objets neufs dégagent également des vapeurs toxiques, qui n’ont pas eu le temps de s’évaporer lors de sa fabrication, qu’on peut éviter avec des objets d’occasion.

Verdict : l’occasion oui, mais le plastique, non !

Crédits : Pixabay
Avec SciencePost.fr

Articles liés :

Pourquoi vous ne devez jamais laver vos toilettes à l’eau de Javel

Pourquoi ce n’est pas bon pour la santé d’étendre son linge à l’intérieur

Arrêtez de vous laver avec un gel douche, c’est mauvais pour la santé !