in

Les heures après la rupture : guide de survie en 5 étapes !

Les heures après la rupture : guide de survie en 5 étapes !
noté 5 - 1 vote

Malheureusement, ton histoire avec ton copain (ou ta copine) est terminée, et la décision ne vient pas de toi. Pour surmonter tout ça sur le long terme, on t’a déjà donné les 5 conseils d’une pro. Mais pour les heures juste après la rupture, tu fais quoi ?

Voici un petit guide de survie en 5 conseils à suivre pour essayer de surmonter tout ça le mieux possible.

Pas de remède miracle avec une guérison imminente, non, mais des petites astuces qui t’aideront à mieux gérer les premiers jours très difficiles de l’après-rupture.

Fais le tri de tes musiques

Rien de pire que de vouloir se changer les idées et de tomber sur « votre » chanson, ou même toutes les chansons que vous avez partagées ensemble, qui te rappellent des souvenirs, qu’il aimait écouter…

La première chose (facile) à faire, c’est de créer une playlist avec toutes ces chansons, et de les bannir pour quelque temps. Un jour viendra où tu auras digéré tout ça et tu pourras les réécouter, entre amis ou même toute seule, sans avoir la larme à l’oeil. Mais pour l’instant, ce n’est pas le bon moment et ça risque de t’enfoncer encore plus.

Remets ton iPod à neuf, tu verras, ça fait du bien.

musique

Fais des listes

Ou écris-toi une lettre, c’est comme tu veux. L’essentiel c’est de poser par écrit tes ressentis. Ils peuvent changer, alors l’idée de la liste est parfaite, tu peux la compléter au besoin.

Par exemple, tu peux la diviser en deux parties : les raisons pour lesquelles tu es triste (vous partagiez la même passion, il avait accepté ton chat, il adorait regarder des films en mangeant des glaces…) et les raisons pour lesquelles tu ne devrais pas être triste (vous n’aviez pas les mêmes envies, sa mère était envahissante, il ne faisait jamais le ménage…)

Ça peut paraître léger, mais au final tu vas pouvoir regarder un peu l’évolution de tes sentiments et prendre conscience qu’au fur et à mesure tu vas pouvoir te détacher de tout ça.

Gère les réseaux sociaux

Si tu ne veux pas que ta timeline devienne l’endroit où, telle une détective privée, tu fouilles dans sa vie privée, ou alors que tu découvres des choses que tu ne veux pas découvrir, l’idéal serait de le supprimer. Facebook, Twitter, Snapchat, Instagram… Un jour peut-être tu le rajouteras quand tu auras passé le cap de la bienveillance envers lui, mais avant tout, préserve-toi et essaye de limiter les interactions.

Garder son numéro, oui si tu veux, car c’est beaucoup moins intrusif que les réseaux sociaux. Mais pour le reste, à la poubelle ! Et si vous avez des amis communs, essaye de voir ceux avec qui tu étais vraiment proche ou ceux que tu avais sur Facebook « juste parce que ce sont ses amis ». Il va forcément les voir, être identifié, et malgré toi tu sauras ce qu’il se passe dans sa vie.

supprimer-ami-facebook-home

 

Ne culpabilise pas de tes réactions

Quand on se fait larguer, ce n’est jamais facile et parfois on réagit de manière bizarre, voire disproportionnée. Cris, claquages de porte, pleurs bruyants, insultes… Tu es hors de toi et ça se comprend. Alors même si ta dignité en prend un coup, rien ne sert de t’en vouloir le lendemain, une fois que la nuit « t’as porté conseil » (ou pas). Tu as le droit de réagir comme cela, et ça prouve ton attachement à la personne que tu as en face de toi et qui te fait du mal.

Rappelle-toi que… c’est la vie !

Eh oui, les histoires d’amour ne finissent pas toujours bien, et tu n’es pas la première à qui ça arrive. Relativise et dis-toi qu’un jour, quand tu seras prête, tu auras quelqu’un d’autre dans ta vie, et ce sera peut-être lui le bon. Avec le temps, tu oublieras la douleur et seras heureuse avec quelqu’un d’autre. Ca prendra du temps, mais rappelle-toi que ça va venir.

Source : Madmoizelle