,

Pourquoi l’orgasme est-il si difficile à atteindre ? 10 causes qui peuvent l’expliquer

Crédits : Sasint/Pixabay
Pourquoi l’orgasme est-il si difficile à atteindre ? 10 causes qui peuvent l’expliquer
5 (100%) 1 vote

L’orgasme systématique serait-il réservé aux hommes ?

D’après plusieurs études, les femmes auraient moitié moins de chance d’atteindre l’orgasme que les hommes lors d’un rapport sexuel. Ce phénomène s’amplifierait pour les coups d’un soir. Mais alors, pourquoi n’arrivons-nous pas à aller jusqu’au bout ? La jouissance aurait-elle quelque chose à voir avec l’amour ? Le cerveau ? La morphologie ? On essaye de démêler tout ça pour vous livrer le secret du plaisir ultime !

Des chiffres qui parlent d’eux même

Selon une étude récente parue dans Journal of Sexual Medicine, il semblerait que les femmes n’atteignent l’orgasme que dans 63 % des cas lors d’un rapport sexuel avec leur conjoint, contre 85 % pour les hommes. Pour les coups d’un soir, les orgasmes sont en véritable chute libre : 40 % des femmes déclarent y être parvenues. Des chiffres pas si alarmants mais significatifs.

1/ On est moins familiarisée avec notre sexe que les hommes

Depuis l’adolescence, les hommes ont toujours été familiarisés avec leur sexe qu’ils ont l’habitude d’utiliser pour uriner mais aussi se masturber (non, ce n’est pas tabou !). Contrairement aux filles qui n’en sont pas aussi familières. Peut-être une raison pour laquelle l’orgasme est moins inné chez nous. Pour prendre du plaisir, il faut bien se connaître. On n’hésite donc pas à se masturber, technique utile pour appréhender sa morphologie.

Crédits : Pixabay

2/ On se met trop la pression

L’orgasme, on l’attend comme le messie. A tel point qu’on se focalise peut-être un peu trop dessus. Résultat des courses : il ne vient pas, et on est déçue au plus haut point. Un conseil : ne vous bloquez pas, arrêtez de faire une fixette dessus et profitez du moment présent sans rien attendre en retour. C’est quand on n’a rien à perdre qu’on est gagnant !

Crédits : Pixabay

3/ On est complexée par son corps

L’estime de soi joue un rôle fondamental dans la recherche de l’orgasme. Si on est complexée par son corps, on aura plus de mal à se laisser aller. Et un orgasme, par définition, est un lâcher-prise complet. Apprenez à vous aimer ! Et si au début de la relation c’est encore trop tôt, vous pouvez tamiser les lumières pour vous aider.

Crédits : Pixabay

4/ On n’arrive pas à lâcher prise

Pour beaucoup de femmes, la pénétration est, inconsciemment, une sorte d’intrusion au sein de sa plus profonde intimité, susceptible de déclencher un phénomène de « bouclier », la privant de tout plaisir et donc de lâcher-prise. Une raison qui peut, à terme, vous faire éloigner de la jouissance ultime.

Crédits : Pixabay

5/ On ne fait pas confiance à son partenaire

La confiance en soi est très importante dans la course à l’orgasme, mais la confiance en l’autre l’est tout autant. Cela va de soi : quand on n’est pas mise en confiance, on perd toute estime de soi et on n’ose pas.

Crédits : Pixabay