in

Comment savoir si on souffre d’endométriose ? 7 signes précurseurs de cette maladie féminine peu connue

Crédits : iStock
Comment savoir si on souffre d’endométriose ? 7 signes précurseurs de cette maladie féminine peu connue
noté 5 - 2 votes

L’endométriose est une maladie chronique dont on parle peu, et qui touche uniquement les femmes. Elle peut entraîner de sérieux problèmes d’infertilité, ainsi que de grosses douleurs de règles. D’autres symptômes peuvent alerter, et doivent être pris au sérieux afin de la diagnostiquer.  Voici quelques signes précurseurs.

L’endométriose, qu’est-ce que c’est ?

L’endométriose est une maladie chronique qui toucherait une femme sur dix en âge de procréer. Encore relativement difficile à diagnostiquer, cette affection se traduit par la présence de muqueuse utérine en dehors de la cavité utérine. Explications : habituellement, à la fin des règles, une partie de l’endomètre (muqueuse de l’utérus) est évacuée, puis se reconstitue au cycle suivant. Pour les femmes souffrant d’endométriose, des fragments de cette muqueuse peuvent se retrouver dans le rectum, la vessie, les reins ou encore les poumons, provoquant des douleurs de règles très importantes.

Crédits : Wikipedia

Quels sont les symptômes de l’endométriose ?

Les symptômes de l’endométriose sont tellement nombreux qu’il est parfois difficile de la diagnostiquer. Dans le doute, conseillez votre gynécologue au plus vite.

1/ Fortes douleurs pendant les règles, allant parfois même jusqu’à empêcher de se lever ou de travailler.

2/ Règles très abondantes et irrégulières.

3/ Douleurs lors des rapports sexuels au niveau du vagin, du bas ventre, du dos et des jambes.

4/ Troubles digestifs, maux de ventre à répétition, diarrhée ou constipation.

5/ Douleurs au moment d’uriner, au niveau de la vessie, avec d’importantes brûlures.

6/ Fatigue chronique, épuisement.

7/ Nausées et vomissements.

Crédits : iStock

Quelles sont les répercussions de l’endométriose ?

En plus d’être très contraignante et douloureuse au quotidien, l’endométriose peut aussi entraîner des problèmes plus graves, notamment l’infertilité, qui toucherait 30 à 50 % des femmes atteintes.

L’endométriose, une maladie difficile à diagnostiquer

Les symptômes de l’endométriose sont si nombreux que la maladie en devient relativement difficile à diagnostiquer. Il aura fallu plusieurs dizaines d’examens et quelques années avant que les médecins ne parviennent à évaluer tous les symptômes. Et même si aujourd’hui, certains sont spécialistes dans le domaine, les examens sont tout de même nombreux et fastidieux. Malheureusement, il n’existe pas à l’heure actuelle de remède à cette maladie, seulement des traitements pour faire passer la douleur. Mais les recherchent suivent leur cours.

Source