in

Le soutien-gorge adhésif push-up, un danger pour ses seins ?

Capture Instagram/Embodoe
Capture Instagram/Embodoe
Le soutien-gorge adhésif push-up, un danger pour ses seins ?
2.5 (50%) 4 votes

Depuis quelques semaines, il est possible d’apercevoir sur de nombreux sites, mais aussi directement sur les réseaux sociaux, des promotions pour un soutien-gorge plutôt particulier. Il s’agit d’un soutien-gorge adhésif, donc sans bretelles, mais qui permet aussi de donner à votre poitrine un effet push-up grâce à un lacet au milieu. L’accessoire, qui semble à première vue très pratique, semblerait en fait être plus dangereux qu’il n’y paraît.

Des soutiens-gorges dangereux ?

Si de nombreux soutiens-gorges adhésifs existent déjà depuis des années, celui-là a la particularité de resserrer les seins, et donc de créer un décolleté « renversant ». L’histoire aurait pu s’arrêter là et se limiter à la découverte d’un accessoire très pratique et qui met à son avantage votre poitrine. Mais il n’en est rien. Depuis quelques jours, de nombreuses jeunes femmes dévoilent des photos relativement choquantes des effets de ce soutien-gorge sur leur poitrine. Il semblerait que la matière adhésive soit quelque peu nocive pour la peau. En effet, certaines utilisatrices ont eu beaucoup de mal à retirer le soutien-gorge, et lorsqu’elles y sont parvenus (avec beaucoup de douleur), elles ont découvert avec horreur de nombreuses brûlures sur leur peau.

https://www.instagram.com/p/BUxMEOSlkFX/?taken-by=embodoe

Cette youtubeuse explique qu’au moment de retirer son soutien-gorge adhésif, sa peau est restée collée. Elle a donc dû forcer pour le retirer, arrachant à quelques endroits sa peau. Pourtant habituée à porter ce genre de soutien-gorge, elle précise que c’est la première fois qu’elle fait face à une telle mésaventure.

Et il semblerait que la jeune youtubeuse ne soit pas la seule à avoir été victime de cet accessoire. Jami Catherine Moran Jessop est une des premières à dénoncer le produit. Commandé sur le site Amazon, la notice précisait qu’il ne valait mieux pas porter le soutien-gorge les journées de fortes chaleurs, puisqu’il risquait de glisser. C’est en fait tout le contraire qui arriva à la jeune femme, qui n’est absolument pas parvenu à le retirer. Après plusieurs minutes de souffrance, le soutien-gorge a finalement laissé place à d’énormes marques sur sa peau.

De nombreux autres témoignages circulent en ce moment, recommandant aux potentielles futures-utilisatrices de ne surtout pas acheter ce produit. Méfiance donc avant de vous lancer dans l’achat de ce soutien-gorge, qui coûte tout de même 46€. C’est un peu cher pour souffrir.

 

Source