in , ,

Les tatouages présentent-ils un risque pour la santé ?

Crédits : Pexels
Crédits : Pexels
Les tatouages présentent-ils un risque pour la santé ?
3.7 (73.33%) 3 votes

L’art du tatouage ne date pas d’hier : pratiqué depuis des millénaires à travers le monde, il est réalisé pour diverses raisons : religieuses, symboliques, esthétiques, pour marquer une étape ou encore un rite de passage. Si dans le temps, ceux-ci étaient réalisés à l’encre de Chine ou au charbon, aujourd’hui, les tatouages modernes sont élaborés avec une encre contenant des pigments industriels. Alors, est-ce mauvais pour la santé, de se faire marquer l’épiderme ?

D’après le quotidien Le Parisien, 14% des Français auraient un tatouage. Une mode qui n’est plus réservée aux rockeurs, aux bagnards ou aux motards ! Car la multitude de choix proposés sur le marché attire tous les publics : du tatouage minimaliste sur un doigt au symbole tribal au creux des reins en passant par le modèle intégral, les tatouages semblent avoir encore de longues années devant eux ! Mais sont-ils si inoffensifs que ça ?

Des particules d’encre s’infiltreraient dans le sang

D’après les résultats d’une étude menée par une équipe franco-allemande, l’encre des tatouages s’infiltrerait dans l’organisme sous forme de nanoparticules, pour venir se nicher ensuite dans les organes vitaux. Bien que le risque pour la santé reste encore difficile à évaluer, on sait que la présence de nanoparticules dans le corps peut causer plusieurs effets secondaires.

Crédits : Pexels

Un pigment plus nocif que les autres : celui qui sert à créer la couleur blanche

Selon une étude menée par le Scientific Reports, certaines nanoparticules contenues dans l’encre des tatouages ne resteraient pas en surface et s’infiltreraient dans le sang. En effet, les chercheurs auraient retrouvé dans les ganglions lymphatiques des tatoués sondés, un composant fréquemment utilisé pour créer la couleur blanche : le dioxyde de titane. A l’aide de rayons X, les scientifiques ont obtenu la preuve que les pigments et autres éléments toxiques de l’encre d’un tatouage se baladent dans l’organisme. Ces particules passent par le sang, les fluides lymphatiques et les cellules immunitaires, qui les absorbent comme une éponge.

Quels effets secondaires ?

Les scientifiques estiment que le dioxyde de titane peut provoquer des effets secondaires comme une cicatrisation lente, un gonflement de la peau ou des démangeaisons. Mais il ne suffirait pas d’éviter la couleur blanche pour rester hors de danger, le blanc servant souvent de couleur de base pour créer d’autres couleurs. D’autres substances nocives sont également présentes dans les encres comme le nickel, le chrome, le cobalt ou le manganèse. Alors, si vous n’êtes pas encore marquée, réfléchissez-y à deux fois ! Et sachez qu’il existe des alternatives naturelles, non permanentes, comme le henné.

Crédits : Pexels

Source