,

Quel type de ventre avez-vous ? 5 formes de rondeurs qui n’ont rien à voir avec le surpoids

Capture Pinterest
Quel type de ventre avez-vous ? 5 formes de rondeurs qui n’ont rien à voir avec le surpoids
4.3 (85.71%) 7 votes

Ce n’est pas parce que votre ventre reste gonflé toute une journée que vous souffrez de surpoids ! Souvent, le ventre est le lieu des angoisses, des accumulations de stress et autres pathologies psychologiques. Une des raisons qui expliquerait pourquoi, malgré tous vos efforts alimentaires et sportifs, ce petit ventre bedonnant ne veut pas quitter votre taille pourtant fine. Voici 5 types de ventre décryptés, qui vous permettront de comprendre vos rondeurs localisées.

1/ Le petit ventre de stress

Votre graisse du ventre se concentre autour du nombril, mais votre abdomen est ferme et loin d’être mou ? La cause est souvent le stress, les repas que vous sautez, une consommation trop élevée de caféine, un colon fragile ou des aliments trop salés (gâteaux apéritifs, chips, saucisson et compagnie).

Les actions pour le corriger :

  • Se coucher plus tôt (pour aider à équilibrer l’appétit).
  • Se détendre avant de dormir (faire des exercices de respiration ou méditer).
  • Limiter sa consommation de café.
  • Ne pas faire trop de sport (privilégier le yoga, la marche ou la gym mais sans excès).
  • Consommer du magnésium

2/ La bouée

Le ventre en forme de bouée se caractérise par de petits bourrelets sur les côtés. Cela peut être dû à un style de vie trop sédentaire, à une surconsommation d’aliments sucrés et de desserts, d’alcool et d’aliments raffinés.

Les actions pour le corriger :

  • Limiter sa consommation d’alcool.
  • Éviter les produits diététiques et la nourriture faible en gras en privilégiant les œufs, la viande maigre, les légumes et aliments contenant de bonnes graisses (avocats, noix, amandes…).
  • Faire du sport sans trop forcer.

3/ Le ventre bas

Vous êtes pourtant mince, mais n’arrivez pas à vous débarrasser de ce petit bidon localisé dans la partie basse de l’abdomen ? Cette « protubérance » peut être dûe à un accouchement récent, des exercices trop intensifs au niveau des abdominaux, un régime peu varié ou une colonne vertébrale déformée.

Les actions pour le corriger :

  • Manger beaucoup de fibres (légumes verts, pain complet…).
  • Ne pas faire de squats.
  • Répartir ses exercices de façon homogène (ne pas surmener une seule partie de son corps).

4/ Le ventre de maternité

Vous avez accouché il y a un an ou plus, mais votre ventre a toujours l’air de porter un enfant de quelques mois ? Les causes peuvent être diverses : vous avez commencé les entraînements sportifs trop tôt (attendez 2 à 3 mois avant de reprendre une activité physique intense), vous avez les muscles du pelvis trop faibles, ou n’avez que très peu de temps à vous consacrer pour renforcer votre ceinture abdominale.

Les actions pour le corriger :

  • Manger du foie de morue.
  • Manger de bonnes graisses (noix, beurre, olives) pour éviter la fatigue, notamment.
  • Muscler son pelvis (à l’aide des exercices de Kegel).
  • Prendre l’habitude de contracter son abdomen.
  • Ne pas faire de squats ni de tours abdominaux.

5/ Le ventre enflammé

Votre ventre est plat le matin à jeun, mais au fur et à mesure de la journée, il gonfle comme un ballon ? Vous pourriez bien être sujette à des allergies alimentaires, avoir un intestin paresseux ou une flore intestinale déséquilibrée.

Les actions pour le corriger :

  • Essayer de limiter très fortement le gluten, l’alcool, la levure et les produits laitiers.
  • Privilégier les légumes frais, la viande, le poulet et le poisson.
  • Prendre un petit-déjeuner tous les matins.
  • Ne pas manger le soir tard.
  • Essayer les probiotiques qui permettent de réguler la flore intestinale fatiguée.

Source