in

Un escalator du métro de Londres interdit aux femmes : quelle peut bien être la raison ?

Capture Youtube / Mayors Office London
Un escalator du métro de Londres interdit aux femmes : quelle peut bien être la raison ?
noté 4.3 - 3 votes

Il y a quelques semaines de cela, un escalator d’une station de métro de Londres a affiché l’interdiction aux femmes d’y accéder. Surveillé par un vigile, le dispositif n’a été autorisé qu’aux hommes le temps d’une journée. Pourquoi cette interdiction saugrenue ? Il s’agirait en fait d’une campagne choc lancée par la capitale britannique.

Durant une journée, un grand escalator a été réservé aux hommes uniquement, tandis que les femmes ont été contraintes de prendre les escaliers. Une vidéo incroyable retrace cette journée pas comme les autres. Le vigile posté à l’abord de l’escalator laisse passer les hommes, mais invite les femmes à prendre les escaliers avec une indifférence frappante.

Pas de pitié pour les femmes, même avec une poussette

Pas de pitié pour cette jeune mère (voir la vidéo en bas d’article) et son nouveau-né en poussette, qui s’arrange tant bien que mal à monter les escaliers avec son lourd paquetage. Heureusement, une femme s’est empressée de l’aider. En revanche, pendant le temps de la vidéo du moins, les hommes n’ont pas semblé s’inquiéter de ce changement.

Capture Youtube / Mayors Office London

Une campagne choc pour faire passer le message

La campagne lancée par le biais de cette drôle d’interdiction a voulu faire passer un message politique et social. Trop peu de femmes sont égales des hommes et, aussi moderne soit-elle, Londres serait la ville où les salaires seraient les plus inégaux de tout le Royaume-Uni.

En 2018, la course au leadership est encore trop longue. La ville de Londres a besoin de plus de femmes dirigeantes pour assurer sa réussite. Le temps est venu pour nous de soutenir les femmes et de les aider à accéder à des postes de direction.

Cette expérience sociale discutable a tout de même eu le mérite de pointer, une fois de plus, un problème de société qui persiste.

Avec CitizenPost