in

Sex talk : 6 conseils pour parler sexe sans vexer ni choquer

Crédits : sasint/Pixabay

Parler sexe n’est pas aisé. À l’écrit, les langues se délient plus facilement, nous sommes bien placées pour le savoir ! Mais en famille, entre amis voire même avec le principal intéressé, difficile de briser tous les tabous… Voici 6 conseils pratiques pour aborder le sujet avec brio.

Parce que trop souvent, on se contente de non-dits pour éviter de faire entendre à nos hommes la vérité, celle qui peut parfois être légèrement vexante, atteignant leur ego de mâle viril ! Mais pour s’épanouir sexuellement, mieux vaut se faire comprendre vraiment. Voici quelques astuces pour parler sexe avec sa moitié et obtenir ce que l’on veut sans blesser ni choquer.

1/ Quand on n’a pas envie

Le bon réflexe : si vous avez la tête ailleurs, dites-le lui. Mais si vous n’avez vraiment pas envie, demandez-vous pourquoi. Si la perspective d’un orgasme ne vous motive pas plus que ça, c’est qu’il y a anguille sous roche. Peut-être votre sexualité est-elle si répétitive que vous n’aurez pas non plus envie les jours d’après. Mieux vaut briser la glace tout suite. Et retenez qu’un « je ne suis pas très motivée, mais tu peux peut-être essayer de me faire changer d’avis » sera toujours plus efficace qu’un « non, pas maintenant« .

L’erreur à ne pas commettre : Inventer un mal de tête, le stress d’une dure journée de travail et tout autre excuse qui ne fait que contourner le problème.

parler sexe
Crédits : iStock

2/ Quand on a envie

Le bon réflexe : On a rarement juste envie de l’acte en lui-même, on a plutôt envie d’une connexion avec son homme, de se sentir aimée ou même de tester de nouvelles pratiques. Quelle que soit la raison, on évite les sous-entendus et on va droit au but, sans être gênée. En évitant tout même les « On est vendredi soir, et tu sais ce qu’on fait les vendredi soir ? ». Pas très excitant.

L’erreur à ne pas commettre : Penser que les hommes ont toujours envie, qu’ils sont toujours dispo et qu’ils lisent dans vos pensées…

parler sexe
Crédits : iStock

3/ L’étape du debriefing

Le bon réflexe : On sait mieux que personne que les hommes sont légèrement susceptibles quant aux remarques sur leurs actions au lit… Mais vous pouvez utiliser une technique de debriefing efficace qui saura éviter toute susceptibilité : le sandwich. On s’explique : à la manière d’un sandwich, enrobez votre critique (objectivement constructive) entre deux tranches de compliments, pour ne pas commencer, ni finir sur une impression que votre Jules est nul ! Vous pouvez d’ailleurs étendre vos sandwichs à toutes vos critiques, pas uniquement celles relatives au sexe.  Vous allez voir, parler sexe comme ça passe 10 fois mieux !

L’erreur à ne pas commettre : Prendre tout sur soi et se dire que la prochaine fois sera la bonne.

parler sexe
Crédits : sasint/Pixabay

4/ Après un petit problème technique

Le bon réflexe : Certains hommes acceptent très bien de passer à autre chose après une débandade, ou une réjouissance trop rapide, d’autres préfèrent en parler. Ceux-là attendent peut-être de vous que vous les rassuriez, quand d’autres veulent absolument ré-essayer, histoire de se rattraper. Faites-lui comprendre qu’ils n’ont pas qu’une seule chance, et qu’ils auront toute la vie pour réessayer !

L’erreur à ne pas commettre : Infantilisez son organe génital… Ou sortir la (mauvaise ?) blague qui en tue plus d’un : « je fais toujours cet effet aux hommes » ! On doute que votre amoureux soit d’humeur farceuse…

Parler sexe
Crédits : iStock

5/ Lors d’une engueulade

Le bon réflexe : Ne surtout pas parler de sexe lors d’une engueulade, il n’a vraiment rien à faire là-dedans !

L’erreur à ne pas commettre : Tout balancer sur un coup de nerfs, quitte à réduire sa confiance sexuelle à néant…

Parler sexe
Crédits : Pexels

6/ Raconter ses fantasmes

Le bon réflexe : Prenez n’importe quel prétexte pour amener la discussion sur le sujet, prétendez que cette idée vous est venue soudainement. Veillez à être précise, est-ce un fantasme que vous voulez vraiment réaliser ?

L’erreur à ne pas commettre : Penser qu’il va deviner vos fantasmes tout seul parce qu’un jour, vous lui avez fait visionné un film érotique…

 Et on ne le répétera jamais assez ; parlez vrai !

Et vous, avez-vous des difficultés (ou des facilités) à parler sexe ? Faites-nous part de votre expérience !

Articles liés :

Ce que les hommes aiment chez nous : 12 trucs auxquels on n’aurait pas pensé

7 questions que l’on s’est toutes déjà posé sur la sexualité des hommes

5 questions gênantes en matière de sexe sur ces situations qui nous arrivent parfois au lit

Source : Glamour Magazine