in

Alopécie : 6 astuces pour éviter la chute de cheveux

©Spukkato/iStock

L’alopécie, dans le jardon médical, c’est le phénomène qui consiste à perdre ses cheveux régulièrement, de manière partielle ou totale et plus ou moins importante. Voyons ce qui pourrait diminuer la chute de cheveux au quotidien. Modifiez vos petites habitudes et luttez contre l’alopécie sans médicaments !

Si vous faites partie de celles qui ont tendance à perdre leurs cheveux, sachez que certains gestes ou habitudes peuvent les abîmer davantage et empirer ou accélérer leur chute. Les remèdes naturels peuvent vous être utiles, mais si vous perdez plus de 50 à 100 cheveux par jour, consultez un dermatologue.

1/ Évitez les colorations chimiques

Les décolorations et colorations capillaires chimiques fragilisent beaucoup les cheveux et irritent le cuir chevelu. La plupart des colorations classiques contiennent de l’ammoniac ou d’autres produits qui abîment le cheveu ou/et le cuir chevelu.

coiffeur faire une couleur coloration capillaire cheveux
Capture YouTube :”8 Astuces de Coiffure Qui te Feront Paraître Plus Jeune”, SYMPA

2/ Bannissez le défrisage et le lissage

Si vous avez des cheveux crépus ou frisés, faites attention aux défrisages ou aux lissages car les produits spéciaux qui y sont dédiés contiennent des composés chimiques qui abîment la kératine du cheveu et perturbent leur pousse naturelle.

3/ Évitez les produits qui ne sont pas naturels

Qu’il s’agisse de shampoing, d’après-shampoing, d’huile capillaire, de masque, ou de n’importe quel autre produit pour les cheveux, choisissez-le bien !

Les cosmétiques non bio contiendront toujours davantage de produits chimiques aux effets indésirables capables d’irriter le cuir chevelu. Certains composants sont à bannir, notamment dans les produits capillaires :

  • les silicones : ils étouffent le cuir chevelu (aussi énoncés diméthicone, dimethiconol, phenyl trimethicone, cyclomethicone ou cyclotertrasiloxane),
  • les parabènes : allergisants, perturbateurs endocriniens et potentiellement cancérigènes (aussi appelés Butylparaben, Methylparaben, Ethylparaben, Propylparaben, E214 à E219, parahydroxybenzoate de propyle, parahydroxybenzoate de méthyle),
  • les phtalates : perturbateurs endocriniens, potentiellement cancérigènes (appelés Parfum, Fragrance, Diisodecylphtalate),
  • les sulfates : irritants, perturbateurs endocriniens, potentiellement cancérigènes (appelés Sodium Laureth Sulfate, Sodium Lauryl Sulfate, Ammonium Lauryl Sulfate.)

Si ça devient trop compliqué d’éviter ces ingrédients, rabattez-vous sur les produits bio ou fabriquez vos soins vous-même.

savon solide shampoing zéro déchet déodorant naturel cosmétiques
©Bogdan Kurylo/iStock

4/ Évitez de vous faire des coiffures trop serrées

Selon le type de cheveu, une coiffure serrée comme un chignon ou une tresse peut endommager les cheveux et ralentir leur pousse. Les cheveux fins sont les plus fragiles. De même, les élastiques trop serrés peuvent casser les cheveux ou les fragiliser, au même titre que les pinces, qui les arrachent toujours au même endroit lorsqu’on les retire. L’idéal serait de ne pas les attacher et de varier les coiffures pour ne pas exercer de pression sur les cheveux.

5/ N’abusez pas de la chaleur

Les douches ou les bains trop chauds ainsi que les appareils qui dégagent de la chaleur comme le sèche-cheveux, le fer à lisser ou le fer à friser, fragilisent les cheveux et peuvent “brûler” le cuir chevelu. Une fois brûlés, les cheveux fourchent, s’assèchent et finissent par tomber, comme une plante qu’on n’aurait pas arrosée. Diminuez la chaleur de votre sèche-cheveux et essayez de ne pas les utiliser tous les jours. Vous pouvez aussi utiliser des méthodes naturelles pour lisser vos cheveux.

bandage kardoune cheveux lissage naturel remède
©Capture vidéo : Parenthèse Tutoriels/YouTube

6/ Évitez de laver vos cheveux trop souvent

Le shampoing fragilise les cheveux, surtout s’ils sont fins. Plus on se lave les cheveux, plus ils deviennent gras, et plus facilement ils tomberont, car un cuir chevelu gras favorise la chute de cheveux. D’après les dermatologues, l’idéal est pratiquer 2 shampoings par semaine au maximum.

prendre un shampoing chute de cheveux alopécie
©Istock

Et vous, êtes-vous sujette à l’alopécie, cette chute de cheveux chronique ? Partagez-nous votre expérience capillaire en commentaire ! Et pour aller plus loin, découvrez pourquoi le défrisage et le tressage des cheveux peuvent conduire à leur perte.