in

Margot Robbie revisite les looks cultes de la poupée Barbie à l’occasion de la sortie du film éponyme

margot robbie barbie looks
©Captures Pinterest intégrées dans l'article

À l’occasion du film sobrement intitulé « Barbie », Margot Robbie revisite les looks cultes de la poupée Mattel. Des avant-après vestimentaires très réussis, en hommage à cette poupée qui a tout de même su révolutionner le monde du jouet.

Avant la poupée Barbie, les petites filles n’avaient d’autre choix que de jouer à la maman avec des poupons

Si nous n’avons pas toutes joué à la Barbie dans notre tendre enfance, nous avons toutes, de près ou de loin, eu affaire à la poupée emblématique. Bien qu’aujourd’hui le mannequin en plastique apparaisse comme désuet, voire carrément anti-féministe, éloge de la femme « parfaite », blanche, à la taille de guêpe et aux jambes interminables, il n’en a pas toujours été ainsi. À sa création en 1959, c’était même tout le contraire. Car avant cela, les poupées adultes n’existaient pas, les petites filles se contentant de jouer à la maman avec des poupons.

bébé enfant poupée petite fille marcher jouer jardin jeu jouet poupon
©Wirestock/iStock

Barbie, une poupée qui encourage l’émancipation des femmes dans le monde du travail

Vétérinaire, paléontologue, informaticienne, policière, astronaute ou présidente, la poupée aux multiples métiers semble se battre en faveur de l’émancipation des femmes dans le monde du travail. Elle n’en est pas moins la cible des critiques du fait de la vision idéaliste qu’elle renvoie : poitrine généreuse, taille de guêpe, jambes interminables, autant de mensurations en effet irréalistes.

Ken aurait été conçu comme un simple accessoire

Célibataire pendant deux ans, Barbie s’est vue affublée d’un « accessoire » autre qu’une paire d’escarpins flashy ou un énième moyen de locomotion rose bonbon : Ken s’est ajouté à sa liste d’objets complémentaires en 1961, à l’origine considéré comme « facultatif » !

Et ce n’est pas Greta Gerwig, réalisatrice du film éponyme (en salle ce mercredi), qui dira le contraire : Ryan Gosling, endossant le rôle d’un Ken parfait, ne fait office que d’accessoire auprès de Margot Robbie incarnant Barbie dans la vraie vie…

Barbie et Ken poupées jeu fille
©Kaisphoto/iStock

Margot Robbie incarne la Barbie moderne dans le film éponyme

Le 19 juillet, sortira en salle le film édulcoré (mais pas si rose que ça) Barbie, réalisé par Greta Gerwig (Lady Bird, Les Filles du docteur March) avec, comme têtes d’affiche, Margot Robbie et Ryan Gosling. À l’occasion de la promotion du long-métrage aux quatre coins du globe, l’actrice incarnant Barbie a décidé de revisiter les looks emblématiques de la célèbre poupée.

1/ Barbie « Ponytail »

Version 1960 :

Version Margot Robbie :

2/ Barbie « Solo in The Spotlight »

Version 1961 :

Version Margot Robbie :

3/ Barbie « Sparkling Pink »

Version 1964 :

Version Margot Robbie :

4/ Barbie « Day to Night »

Version 1985 :

Version Margot Robbie :

5/ Barbie « Earring Magic »

Version 1990 :

Version Margot Robbie :

6/ Barbie « Totally Hair »

Version 1991 :

Version Margot Robbie :

7/ Barbie « Pink and Fabulous »

Version 2015 :

Version Margot Robbie :

8/ Barbie Roller

Version Mattel :


Version Margot Robbie :

9/ Barbie Vichy

Version Mattel :

Version Margot Robbie :

Sans en oublier Ken !