in ,

Les dangers du parfum au quotidien : faites les bons choix !

Crédits : Pexels

Laquelle d’entre nous peut se vanter de ne  jamais avoir touché à un flacon de parfum ? Quel que soit son degré de coquetterie, difficile d’éviter le pschitt de jus sucré, fleuri ou boisé. Mais vous êtes-vous déjà posé les bonnes questions avant de vous mettre du parfum ?

Se mettre du parfum peut sembler anodin. Pourtant, en fonction du flacon que vous vaporisez au creux de votre poignet, il se pourrait que vous mettiez votre santé en danger. Sans parler de celle de Madame La Planète. Loin de nous l’idée de vouloir vous priver de votre eau de toilette, notre objectif est plutôt de vous aider à faire de meilleurs choix. On vous met au parfum.

Les parfums actuels : des fragrances naturelles vite remplacées par des molécules de synthèse

À l’origine, les parfums ont recours à des molécules naturelles. En fonction de ce que l’on aime, on peut opter pour des senteurs issues de la gamme végétale (fleurs, fruits, plantes) ou animale (musc, ambre). Ces deux gammes peuvent bien sûr être mixées entre elles pour créer l’accord parfait ! Aujourd’hui, de plus en plus de créateurs utilisent des parfums de synthèse pour aller plus vite et limiter les coûts. 50 à 90 % des ingrédients des parfums actuels proviendraient de la synthèse chimique. Le danger, c’est que ces molécules synthétiques sont susceptibles de contaminer le sang et le lait maternel.

se mettre du parfum
Crédits : Pexels

Les phtalates, le benzène et le formaldéhyde, des composants à fuir de toute urgence

Scrutez les emballages des parfums avant de vous décider à vider votre porte-monnaie. Les composants volatils toxiques comme les phtalates, le benzène et le formaldéhyde sont à fuir de toute urgence. La législation en vigueur sur les parfums ne nous indique que rarement les risques encourus. Cela ne s’arrête pas aux eaux de toilette : les bougies et autres parfums d’ambiance sont tout aussi concernés. Si vous avez la peau sensible, l’alcool est à éviter. Malheureusement, difficile de trouver un jus sans ce composant presque obligé… Limitez-vous à en vaporiser sur vos vêtements uniquement et aérez la pièce après votre passage.

se mettre du parfum
Crédits : Pexels

Un poison au quotidien qui n’est pas sans effets indésirables

Se mettre du parfum n’est pas un acte (si) anodin… Les effets secondaires peuvent parfois s’avérer une gêne au quotidien. Mais souvent, on écarte ce facteur. Pourtant, les symptômes sont là : maux de tête, nausées, étourdissements, difficultés à se concentrer, sautes d’humeur, léthargie, allergies, susceptibilité… la liste est longue. Essayez de faire une pause, pour voir si ça change quelque chose.

Des parfums alternatifs existent

Vous ne vous voyez pas arrêter de vous parfumer ? Vous n’êtes pas non plus obligée de troquer vos bouteilles siglées par des flacons d’huile essentielle (même si c’est une solution possible). De nombreux parfums alternatifs existent. Sur le site de la Slow Cosmétique, ce label qui récompense les produits de beauté respectueux de la peau et de l’environnement, vous pourrez trouver une jolie collection de parfums éthiques et naturels, qui n’en sentent pas moins bon ! Pour ce qui est des parfums d’ambiance, partez à la recherche du label ECOCERT. Celui-ci garantit que les produits utilisés sont exempts de produits chimiques de synthèse.

Se mettre du parfum, oui, mais avec des produits naturels et non transformés. Un peu comme ce que vous avalez, en somme.

Source : EncycloEcolo sur ConsoGlobe.com

Articles liés :

Pourquoi vous devriez arrêter de vous brosser les dents avec un dentifrice en tube

Gardez vos toilettes fraîches et parfumées avec cette astuce insolite

Pourquoi ce n’est pas bon pour la santé d’étendre son linge à l’intérieur