in , ,

Gardez vos poils ! 10 choses méconnues sur la pilosité que toutes les filles devraient savoir

Capture YouTube : "Parlons poils: LA PILOSITÉ FÉMININE", Refus global now
Gardez vos poils ! 10 choses méconnues sur la pilosité que toutes les filles devraient savoir
noté 4.8 - 4 votes

Garder ses poils est une étape difficile à assumer. On pourrait tout bêtement se demander pourquoi vouloir effacer le travail de Dame Nature. Comme toujours, tout est une histoire de société…

Les poils et les filles, une histoire d’amour qui est loin d’être platonique ! Pourtant, on ne demande qu’à la garder notre toison, si celle-ci n’était pas considérée comme une plaie par une société moderne superficielle. Cela nous éviterait de souffrir le martyre chaque mois en cabine… Savez-vous d’ailleurs que garder ses poils serait plus hygiénique ? Voici quelques autres curiosités qui vous auront peut-être échappé.

1/ Vos jambes sont plus douces non épilées qu’épilées

Vous pensiez le contraire ? Vous pourriez avoir (partiellement) tort. Car s’il est vrai que vos jambes sont d’une douceur à tomber le premier jour de votre épilation, les jours suivants, elles peuvent piquer avec la repousse. Si vous laissez vivre vos poils comme ils l’entendent, vos jambes seront douces et soyeuses pour toujours. Reste à assumer.

garder ses poils
Capture vidéo : Adidas Originals/YouTube

2/ Vos poils pubiens vous protègent durant l’acte sexuel

Vos poils du maillot pourraient bien vous être utiles, en agissant comme bouclier de protection lors de vos parties de jambes en l’air ! Ceux-ci auraient pour but de limiter les frictions et échauffements, susceptibles de conduire à l’inflammation. Garder ses poils pour épargner votre vagin, une bonne résolution de l’année !

3/ Vos poils permettent de réguler votre transpiration

Vos poils des aisselles permettraient par exemple de mieux faire circuler l’air et de garder votre corps à une température adaptée. Réfléchissez avant de les enlever !

4/ Épiler vos poils du maillot ou des aisselles peut conduire à des micro-fissures

Mine de rien, l’épilation à la cire, à la pince à épiler ou au rasoir, s’il n’est pas stérile (ce qui est rarement le cas), n’est pas anodin pour votre peau. La cire chaude et l’arrachage qu’elle impose à forte dose risqueraient de fragiliser cette peau si fine autour de votre maillot. Idem pour les aisselles ou les lèvres. Ne retirez plus vos poils par la force !

garder ses poils
Capture YouTube : “Parlons poils: LA PILOSITÉ FÉMININE”, Refus global now

5/ Il est plus hygiénique de garder ses poils pubiens que de les épiler

On voit déjà vos yeux s’écarquiller, votre bouche douter. Mais au vu de tout ce qu’on vous a déjà prouvé plus haut, ne pas s’épiler est plus hygiénique que se faire arracher les poils. Régulation de la transpiration, bouclier contre les bactéries et virus, odeurs et échauffements, dommage que l’épilation soit une pratique lourdement ancrée dans notre société. Vous auriez tout à gagner à l’arrêter.

6/ Épiler ses poils du maillot vous expose davantage aux  virus et aux infections

Quand on sait que les poils pubiens agissent comme bouclier, on comprendra aisément que ceux-ci nous protègent aussi des bactéries et virus en tout genre. Bon, quand même pas des MST.

garder ses poils
Capture YouTube : “Parlons poils: LA PILOSITÉ FÉMININE”, Refus global now

7/ Certains pays pensent que plus on a de poils, plus on est fertile

Vous rêveriez d’avoir la toison blonde de votre copine Alice qui avance qu’elle n’a pas un poil sur le minou ? Si en France c’est un avantage, dans d’autres pays (Corée du Sud par exemple), cela pourrait bien être une vraie tare ! Celles qui sont peu fournies pouvant même pratiquer la transplantation de poils… De quoi avoir envie de déménager sur-le-champ !

garder ses poils
Crédits : Free-Photos/Pixabay

8/ Les poils ne repoussent pas plus épais si vous les rasez

Même si vous faites une confiance aveugle à votre esthéticienne, ne prenez pas tout ce qu’elle vous dit pour parole d’Évangile ! Au risque de nous répéter encore et toujours, non, les poils ne repoussent pas plus drus si vous les rasez. Certes, leur repousse sera moins douce que suite à une épilation à la cire, mais ils ne s’épaississent en aucun cas.

9/ Vos poils ont une durée de vie différente selon l’endroit où ils se trouvent

En fonction de l’endroit du corps où ils sont placés, les poils ne poussent pas de la même façon. Et n’ont pas la même durée de vie. Par exemple, les poils des jambes qu’on s’efforce d’arracher chaque mois auraient une durée de vie approximative de 16 mois, tandis que nos poils plus drus, ceux des aisselles et du maillot vivraient environ 18 mois.

garder ses poils
Capture YouTube : “Parlons poils: LA PILOSITÉ FÉMININE”, Refus global now

10/ Vos poils peuvent vous permettre de protester

Non pas qu’ils recèlent d’un pouvoir magique, mais plutôt qu’ils ont depuis longtemps été utilisés en signe de protestation, qu’on se dise féministe, ou non. Les poils colorés, les poils des aisselles apparents, les poils des jambes qu’on montre pour arrêter les diktats de la beauté… La liste est longue !

garder ses poils
Capture vidéo

Articles liés :

2 recettes surprenantes pour se débarrasser définitivement des poils du visage

Comment éviter les poils incarnés ? 8 astuces pratiques auxquelles vous n’avez pas pensé

Pourquoi est-il mal vu pour une femme d’avoir des poils ? 4 fausses idées sur la pilosité