in

Allaitement : 6 conseils pour le réussir dès les premiers jours

Crédits photo : iStock/tatyana_tomsickova

Si l’allaitement est pour beaucoup de femmes la continuité de la grossesse, ce n’est pas un acte évident pour toutes les jeunes mamans. L’allaitement est en effet un acte parfaitement naturel que les femmes pratiquent depuis des centaines d’années. Cela dit, cela ne signifie pas pour autant qu’il s’agit pour toutes les femmes de quelque chose d’inné et d’évident. Dans la pratique, donner le sein à son bébé n’est pas aussi simple que cela et les premiers jours peuvent être particulièrement éprouvants. Il est donc nécessaire d’être guidée et conseillée pour bien débuter cette aventure aussi belle que complexe.

1) Être bien informée

La mise en place de l’allaitement commence en réalité dès la grossesse. Il s’agit d’une aventure dans laquelle il faut se lancer en ayant un bagage suffisant. Vous devez donc vous nourrir de lectures, de témoignages et surtout de conseils de femmes qui vous entourent qui ont déjà vécu cette expérience unique. Il est également possible de faire appel à une conseillère en lactation qui va permettre de préparer au mieux la future maman et qui sera aussi présente à la suite de l’accouchement pour répondre à ses questions et ses inquiétudes.

2) Être bien équipée

Si l’avantage principal de l’allaitement, c’est d’avoir la nourriture de bébé toujours à proximité, vous pouvez tout de même trouver quelques gadgets dans le commerce qui vous seront très utiles au quotidien. On retrouve notamment le coussin d’allaitement, qui est généralement un véritable allié des femmes allaitantes. Ce dernier est déjà utile dès la grossesse et permet à la femme enceinte de trouver une bonne position pour dormir malgré un ventre qui devient de plus en plus imposant au fil des semaines. Après l’accouchement, il va permettre de trouver une position agréable pour le bébé comme la maman au moment de la tétée. Bien évidemment, il existe différents types de coussins d’allaitement, c’est la raison pour laquelle il est vivement conseillé de se tourner vers un comparatif de coussins d’allaitement.

3) Pratiquer au plus le peau à peau

Pour un allaitement réussi, il est important de le commencer dans les bonnes conditions dès les premières heures de vie de bébé. Plusieurs études ont prouvé que le peau à peau est un excellent moyen de favoriser l’allaitement, surtout s’il est pratiqué tout de suite après l’accouchement. Avec cette sensation, la maman comme le bébé vont pouvoir créer un lien unique qui va les rassurer et leur permettre de renforcer immédiatement leur relation.

allaitement bébé nourrisson donner le sein manger allaiter
Crédits : iStock

4) Prendre soin de soi

L’allaitement est un véritable don de soi et demande forcément beaucoup d’énergie. Contrairement au biberon, il est parfaitement impossible dans le cas d’un allaitement exclusif de donner le relais à quelqu’un d’autre pour nourrir l’enfant. La jeune maman est donc la seule à pouvoir assumer cette tâche qui n’est pas vraiment reposante. Pour un allaitement qui se déroule dans les meilleures conditions, il est impératif de prendre du temps pour soi. Le repos est extrêmement important, aussi bien pour le moral que pour la production de lait maternel. Il faut également prendre soin de son corps qui est tout de même le « garde-manger » de bébé au cours de plusieurs mois.

5) Éviter les tétines et les biberons

Dans l’idéal, il est vivement conseillé de ne pas donner de tétines ou de biberons à un bébé allaité afin d’éviter le phénomène de confusion sein-tétine. Il s’agit de quelque chose de relativement commun chez de nombreux bébés qui peuvent prendre l’habitude de la forme de la tétine ou du biberon et surtout du débit de ce dernier. Un bébé allaité doit effectivement faire un effort au niveau de la mâchoire pour obtenir le lait qui sort du sein. Dans le cas du biberon, le débit est bien plus important et le lait coule très rapidement. Forcément, le nourrisson trouve un certain confort dans cette situation et peut donc complètement se détourner du sein qui devient alors trop difficile pour lui.

6) Pratiquer l’allaitement à la demande

En donnant le sein à son bébé, il est parfaitement impossible de savoir la quantité de lait qu’il va prendre à chacun de ses repas, contrairement aux biberons avec lesquels les doses sont précisément mesurées. Il est donc nécessaire d’être parfaitement disponible pour lui afin de le nourrir à la demande, car il est possible que durant chaque tétée, il prenne très peu de lait. L’allaitement est également une façon pour l’enfant de se réconforter près du corps de sa maman, surtout lorsqu’il est âgé de seulement quelques semaines. Il faut donc pouvoir se donner corps et âme, aussi bien pour le nourrir que pour l’apaiser.

Articles liés :

Raffermir sa poitrine après un allaitement : 9 astuces efficaces pour retrouver des seins fermes

Ce que la forme de vos seins révèle sur votre personnalité : 13 poitrines décryptées

Après l’accouchement : 8 changements étonnants qui vont se produire dans votre corps