in

Ces crèches qui passent à une alimentation 100% bio

©Oksun70/iStock

Le bio joue sur tous les tableaux : dans les épiceries spécialisées, les rayons des supermarchés, les stands des festivals écolos, au restau et même à l’école ou dans les crèches. En France, de plus en plus de structures de garde d’enfants subventionnées passent au bio dans leurs cantines. Une manière de faire bénéficier aux tout-petits d’une alimentation saine qui ne met pas en danger leur santé.

Manger bio a plus d’un avantage. Retrouver le vrai goût des produits frais, épargner sa santé et celle de ses proches, préserver l’environnement, respecter le bien-être animal ou favoriser la culture locale… Les bienfaits de l’agriculture biologique ne sont plus à démontrer. Mais il n’est pas toujours facile de manger (ou de faire manger) bio tous les jours de la semaine, surtout quand on a un emploi du temps chargé. Bonne nouvelle, de plus en plus de crèches commencent à se mettre au 100% bio et local. De quoi ravir les parents écolos, ou ceux qui portent une attention toute particulière à l’alimentation de leurs chères têtes blondes. Retour sur ces établissements de garde d’enfants qui entament leur transition écologique en cuisine.

La crèche, un mode de garde d’enfants privilégié en France

En France, les crèches représenteraient trois des cinq méthodes de garde d’enfants subventionnées par l’État. Ces structures de garderies spécialisées sont en effet largement privilégiées par les parents pour leur praticité, leur sérieux (contrôles d’hygiène réguliers), leur personnel compétent et leur avantage financier (conventionnées par la CAF). La crèche est aussi un moyen d’éveil pour l’enfant, lui permettant de découvrir la collectivité avant de rentrer à l’école. Et pour les parents qui travaillent, c’est un véritable soulagement puisqu’il n’est pas nécessaire de préparer les repas. Mais avec plus de 2500 structures en France, choisir une crèche pour son enfant s’avère parfois une tâche ardue. De plus, l’inscription dans certains types de crèches nécessite souvent une grande anticipation. Car il n’existe pas un type de crèche unique, mais bien plusieurs structures différentes. Crèches familiales, crèches collectives, crèches parentales ou crèches d’entreprise, la crèche se décline à l’infini !

enfants bébés jouer école maternelle crèche
©Oksun70/iStock

Ces crèches qui proposent des repas bio et/ou locaux

De plus en plus de crèches à travers la France s’engagent à nourrir leurs petits pensionnaires en leur proposant des repas bio, locaux et de saison. Un moyen d’offrir aux jeunes enfants des repas frais, sains et variés, sans mettre leur santé en danger (l’organisme des petits est bien plus vulnérable aux pesticides).

À Douai, depuis le mois de septembre, les enfants gardés en crèche dans les structures petite enfance bénéficient de repas et goûters certifiés bio et locaux, sans que ce changement favorable n’entraîne de surcoût pour les parents.

À Vannes, en Bretagne, la mairie a lancé sa propre régie de maraîchage bio pour fournir les crèches de la ville. Au menu : des repas et goûters frais, sains et de saison, préparés avec des produits livrés le jour même, sans sucres ni sel ajoutés.

En Gironde, un réseau de crèches publiques et de micro-crèches privées a choisi depuis quelques années de valoriser les produits issus à 88% de l’agriculture biologique, en partenariat avec le label Ecocert.

Des aliments cuisinés sainement, pour faire découvrir de nouvelles saveurs aux enfants

Refuser les repas industriels bourrés d’additifs et de colorants, c’est aussi faire bénéficier aux enfants, en plus d’une alimentation de qualité, d’un éveil gustatif. Les aliments ne sont plus finement mixés, mais conservent leur texture originelle, sont cuisinés sans sucres ni sel ajoutés, tout en proposant des mariages de saveurs permettant un éveil culinaire plus riche.

On pense toujours purée et compote pour les tout-petits, mais ce n’est pas l’idéal. La découverte des saveurs et des textures, la qualité des produits sont essentiels dans le développement de l’enfant. Grâce à ce type d’alimentation, les petits apprennent à mieux mastiquer et à prendre de meilleures habitudes alimentaires.

Bérengère Picard, directrice de la crèche Richemont à Vannes

À l’hiver 2019, toutes les crèches de la capitale (plus de 780 structures) avaient commencé à prendre leur virage écologique en se fournissant exclusivement en lait bio, sous l’impulsion de la mairie de Paris, s’engageant à proposer une alimentation durable. Mais le 100% bio n’est pas encore d’actualité dans toutes les crèches. Espérons que ce soit le cas dans le futur.

petite fille enfant manger bio à la crèche cantine
©Oksun70/iStock

Et vous, dans quel type d’établissement faites-vous garder votre bébé ou enfant ? Savez-vous si cette structure favorise l’alimentation biologique ? Partagez-nous votre expérience parentale en commentaire !