in

Vous vous séparez ? 5 erreurs à éviter avant de divorcer

©Fizkes/iStock

Une séparation est toujours douloureuse, alors un divorce, n’en parlons pas. Même si la souffrance est la même, le fait de passer devant la justice pour « officialiser » sa séparation impose une douleur supplémentaire. Préparez le terrain avant de divorcer, pour surmonter cette épreuve de la meilleure façon possible. Si tant est qu’elle existe…

Certaines peuvent voir le divorce comme un échec. Elles auraient tort. C’est aussi et surtout un acte courageux qui indique que vous voulez vivre mieux et vous laisser une « seconde chance ». Car quand on s’engueule à longueur de journée, qu’on soit parents ou sans enfants, ne pas se séparer serait, pour le coup le plus grand des échecs ! Voici quelques conseils pour que cette étape difficile se passe du mieux possible et les 5 erreurs à éviter avant de divorcer.

1/ Continuer à vivre ensemble

Il est vrai qu’il est difficile de trouver rapidement un autre endroit pour se loger, mais continuer à vivre ensemble jusqu’à la prononciation du divorce n’est pas une excellente idée. Si vous voulez avoir un dossier irréprochable au tribunal, et ne tenez plus dans ce climat de tensions, demandez au juge l’autorisation de résider séparément.

couple disputer dispute engueuler pires épreuves à deux
©Ridofranz/iStock

2/ Démonter son ex-mari sur les réseaux

Attention, vos excès de colère virtuelle pourraient bien se retourner contre vous. Textos, mails ou posts sur les réseaux sociaux, évitez de « médiatiser » votre souffrance à coup d’insultes et de comportements irrationnels. Dans le cadre d’un divorce, ces supports virtuels (textes, images et vidéos) peuvent être utilisés comme preuves par votre ex-conjoint.

3/ Arrêter de payer ses impôts et autres charges communes

Tant que le divorce n’est pas prononcé, vous devez continuer à payer vos impôts et autres taxes qui ont toujours été communs à votre couple. Et ce même si vous n’habitez plus ensemble. Un moyen d’avoir un dossier en béton juste avant de divorcer, que personne ne pourra réfuter.

avant de divorcer
Capture vidéo extraite du film « Closer », Mike Nichols (2005)

4/ Utiliser ses enfants

Un divorce n’est jamais l’affaire des enfants, même si bien sûr, ils en souffrent eux aussi et constituent souvent un enjeu. Cela dit, ne les prenez pas comme prétexte pour nourrir le conflit. Si votre couple bat de l’aile, ce n’est certainement pas à cause d’eux. Le mieux est d’accepter un médiateur familial, qui aidera à mettre des mots sur votre souffrance et la leur.

5/ Vouloir économiser en optant pour un divorce moins cher

Comme le mariage, le divorce a un coût. Celui-ci est compris, en France, entre 2000 et 3000 euros. Ce prix comprend les honoraires de l’avocat et celles du notaire. Certaines publicités attractives affluent sur le net en proposant de divorcer pour moins de 300 euros. Prenez garde aux divorces « low cost », vous pourriez avoir des surprises.

Souvent, ces offres augmentent comme un système d’enchères, ou alors, ne proposent pas l’aide d’un avocat, ce qui tient de l’escroquerie… Pour économiser du temps et de l’argent, préparez en amont votre dossier avant de prendre rendez-vous avec votre avocat, celui-ci est généralement payé à l’heure…

Si vous avez un très petit budget, vous pouvez vous faire aider par une aide juridictionnelle.

procédure de divorce avant de divorcer
©Pexels

Et vous, avez-vous déjà vécu une procédure de divorce ? Quels conseils auriez-vous à donner à ceux et celles qui ont choisi de se séparer devant la justice ? Partagez-nous votre avis en commentaire !