in

Bien choisir son soutien-gorge : 8 astuces pour se sentir plus à l’aise

Capture YouTube : "Your Perfect Bra Fitting Guide", Debenhams

La lingerie fine, difficile de s’en passer. Si elle n’est pas un passage obligé (certains médecins arguent même que le soutif’ pourrait abîmer la poitrine s’il est porté trop longtemps), c’est en revanche un accessoire très désiré, qui nous fait nous sentir belles… en dessous ! Voici quelques conseils pratiques pour bien choisir son soutien gorge.

Arme de séduction par excellence, le soutien-gorge est aussi un accessoire indispensable pour conserver une jolie poitrine. Pigeonnants, sans armatures, transparents ou en dentelle, ils se déclinent par milliers sur le marché et nous donnent envie de tous les acheter ! Mais savez-vous vraiment comment bien choisir le vôtre ? Nous vous conseillons en huit leçons, pour trouver le modèle qui vous sied et bien choisir son soutien-gorge.

1/ On mesure son tour de poitrine

La règle d’or pour bien choisir son soutien gorge avant même de l’essayer, c’est de connaître votre tour de poitrine sur le bout des doigts ! Mais pas facile de connaître la technique pour obtenir ses mensurations précises. Le plus simple : demandez à une vendeuse dans votre magasin de lingerie préféré de vous le prendre pour vous. Ne vous gênez pas, elles sont là pour vous aider. Si vous avez plutôt l’habitude d’acheter votre lingerie dans des magasins non spécialisés, mesurez votre tour de poitrine chez vous avec un mètre ruban, comme suit :

– Gardez votre soutien-gorge habituel.

– Placez le mètre juste en dessous de votre poitrine. Il doit être situé à l’avant au niveau de la pointe des seins puis passer sous les aisselles et sur les omoplates, sans être trop serré, ni trop lâche.

– Inscrivez la mesure en centimètres. Ensuite, passez au tour de buste…

tour de taille buste comment mesurer
Capture YouTube : “Comment bien choisir son soutien gorge ? – Fannyfique”, MademoiZelle

2/ On détermine son tour de buste

Qui dit tour de poitrine dit aussi tour de buste. On continue dans les mensurations chiffrées ennuyeuses, mais tout cela pour votre plus grand bien (et celui de vos seins) !

– Toujours avec votre mètre ruban, faites le tour de votre buste en passant juste en dessous de la poitrine. Vous pouvez réaliser l’opération devant un miroir pour vérifier que le ruban est  bien placé, sans être trop serré.

– Une fois que vous avez obtenu cette mesure en centimètres, vous connaîtrez votre taille de soutien-gorge.

soutien gorge
Capture YouTube : “Comment bien choisir son soutien gorge ? – Fannyfique”, MademoiZelle

3/ On calcule le tour de son bonnet

Pour connaître votre taille de bonnet, il vous suffit simplement de soustraire la mesure correspondant à votre tour de buste à celle correspondant à votre tour de poitrine. N’oubliez pas de vous mesurer régulièrement, la poitrine étant elle aussi sujette à vos pertes ou prises de poids.

bien choisir son soutien gorge
Capture YouTube : “Your Perfect Bra Fitting Guide”, Debenhams

4/ On essaye son soutien-gorge

N’achetez pas vos modèles sur internet, ou du moins, pas sans les avoir essayés au préalable. Contrairement aux vêtements, les soutiens-gorges ne sont pas seulement des accessoires de mode, garants de la bonne santé de votre poitrine. Un soutien-gorge trop lâche risquerait d’abîmer les tissus de votre poitrine tout en alourdissant votre silhouette. Un soutien-gorge trop serré risquera au contraire de  vous écorcher la peau. On évite ces écueils et on essaye son soutien-gorge sur le champ ! Et on n’hésite pas à se faire conseiller.

bien choisir son soutien gorge
Capture YouTube : “Your Perfect Bra Fitting Guide”, Debenhams

5/ On n’agrafe pas son soutien-gorge à l’envers pour le tourner ensuite

Aucune copine à votre connaissance qui n’ait pas adopté cette technique pratique : agrafer son soutien-gorge à l’envers en plaçant le système de fermeture sous leurs seins pour le tourner ensuite vers l’arrière ? Malheureusement cette technique ne serait pas la meilleure pour enfiler sa lingerie fine. Penchez-vous plutôt en avant pour bien sécuriser vos seins dans les bonnets puis agrafez votre soutien-gorge dans le dos, au deuxième cran.

choisir ses sous-vêtements pour être à l'aise
Capture YouTube : “Comment bien choisir son soutien gorge ? – Fannyfique”, MademoiZelle

6/ On ajuste ses bretelles correctement

Les bretelles trop fines sont à fuir car elles auront tendance à marquer vos épaules. Préférez un modèle aux bretelles un peu plus larges (surtout pour les poitrines généreuses) et pensez bien à les réajuster  à chaque fois.  Normalement, si vous avez choisi un modèle à votre taille, vous ne devriez pas avoir de problèmes de bretelles.

choisir ses sous-vêtements pour être à l'aise
Capture YouTube : “Comment bien choisir son soutien gorge ? – Fannyfique”, MademoiZelle

7/ On fait une check-list générale

Une fois dans la cabine d’essayage, le précieux balconnet sur votre jolie poitrine, vérifiez que les points suivants sont respectés :

– Vos seins doivent remplir les bonnets sans déborder.

– Le centre du soutien-gorge doit être plaqué contre la peau.

– Le bonnet ne doit pas bâiller. Si tel est le cas, prenez une taille en dessous.

– Les armatures sont recouvertes d’un tissu légèrement molletonné pour plus de confort.

choisir ses sous-vêtements pour être à l'aise
Capture YouTube : “Your Perfect Bra Fitting Guide”, Debenhams

8/ On entretient sa lingerie avec soin

Lavez vos soutiens-gorge délicats à la main dans de l’eau tiède avec une base lavante douce. Ne tordez pas votre soutien-gorge à l’essorage et laissez-le sécher à l’air libre. Le sèche-linge a pour effet de détériorer l’élasticité du tissu. En matière générale, il est préférable d’éviter l’utilisation de la machine à laver, sauf si elle est dotée d’un programme pour tissus (très) délicats.

Vous avez aimé ces astuces pour bien choisir son soutien-gorge ? Vous aimerez aussi :

Astuces soutien-gorge : 5 combines malignes que vous devez connaître

Pourquoi vous ne devriez pas porter de soutien-gorge plus de 7 heures d’affilée

10 petites galères de soutien-gorge que les hommes ne peuvent pas comprendre