in

Une alpiniste française engagée nettoie l’Everest du quart de ses déchets

Capture YouTube : "Marion Chaygneaud-Dupuy - 1ère lauréate - Prix Terre de Femmes - France 2019", Fondation Yves Rocher

Le combat de cette femme engagée n’est pas des moindres : Marion Chaygneaud-Dupuy oeuvre activement à nettoyer l’Everest et le débarrasser de ses déchets. Retour sur le merveilleux accomplissement de cette femme forte qui met du baume au cœur en ces temps pollués…

Marion Chaygneaud-Dupuy ne sera pas inconnue des alpinistes passionnées. Cette grimpeuse hors pair est aussi une femme engagée pour la planète (comment ne pas l’être quand on évolue sans cesse en milieu naturel ?). C’est d’ailleurs la fondatrice de l’association “Clean Everest”, une opération qui consiste à débarrasser le Toit du Monde de ses déchets. Car l’Everest est la montagne fréquentée la plus polluée du monde. On tire notre chapeau à cette artiste féminine de choc.

Marion Chaygneaud-Dupuy, une femme engagée sensible à l’environnement

Marion Chaygneaud-Dupuy est une alpiniste française et guide de haute-montagne à ses heures perdues. À l’aube de ses 38 ans, elle a déjà gravi l’Everest à trois reprises. Pas mal, comme CV ! Ce qui l’est moins, c’est le constat alarmant qu’elle a observé sur la face nord de la montagne au cours de ses ascensions. Une quantité astronomique de déchets en altitude (surtout à partir de 6500 mètres), générés par les alpinistes et les touristes venant en masse gravir la montagne ô combien réputée. En l’espace de 30 ans, ce ne serait pas moins de 10 tonnes de déchets qui auraient été générés…

Trop s’en fut pour Marion, qui décida d’agir, et vite. En 2013, elle s’associe à une boîte tibétaine et fait naître une charte environnementale. En 2016, elle crée Clean Everest, une opération dont l’objectif est de débarrasser la face nord de l’Everest de ses innombrables détritus.

ramasser les déchets sur l'Everest femme engagée
Capture YouTube : “Marion Chaygneaud-Dupuy – 1ère lauréate – Prix Terre de Femmes – France 2019”, Fondation Yves Rocher

Clean Everest, une opération qui consiste à débarrasser l’Everest de ses (nombreux) déchets

Pour mener à bien sa mission, Marion décide de s’entourer de 50 guides tibétains, d’une centaine d’alpinistes bénévoles et de 50 yaks porteurs. Sachets de nourriture, bidons, bouteilles en plastique et en verre, vieilles tentes, matériel de montagne, bonbonnes de gaz… les déchets récupérés sur le chemin font tristement partie du paysage.

Le respect et le caractère sacré de la montagne sont au cœur de notre charte environnementale. Notre but : donner à la montagne autant qu’on reçoit d’elle en tant que professionnels, et lui faire retrouver sa pureté originelle.

Capture YouTube : “Marion Chaygneaud-Dupuy – 1ère lauréate – Prix Terre de Femmes – France 2019”, Fondation Yves Rocher

Marion ne s’arrête pas en si bon chemin !

Pour concerner les guides et les sherpas, Marion lance, en plus de Clean Everest, l’opération Cash For Trash. Cette mission consiste à rémunérer les gens qui redescendent avec des déchets, en fonction du nombre de kilos. En l’espace de 3 ans seulement, l’opération de nettoyage a permis de débarrasser 3/4 des déchets accumulés sur la montagne. Soit 8,5 tonnes de détritus ! Si c’est pas une victoire, ça…

Retrouvez le projet de Marion en vidéo, lauréate du prix Fondation Yves Rocher :

Articles liés :

Femmes fortes : 13 photos rares de femmes qui n’ont pas eu peur d’oser pour changer l’Histoire

Ce coton-tige écologique réutilisable et 2-en-1 devrait devenir le prochain outil d’hygiène à la mode !

Créez-vous un savon à la carotte maison pour protéger votre peau de la pollution