in

Comment apprécier la fellation, cette pratique qui peut repousser ? 7 astuces pratiques

Crédits : iStock
Comment apprécier la fellation, cette pratique qui peut repousser ? 7 astuces pratiques
noté 3.7 - 3 votes

La fellation, aussi appelée “pipe” ou “gâterie” dans le jardon sexuel populaire, n’est pas une pratique appréciée de toutes. Et ça peut se comprendre ! Si nos hommes semblent en raffoler, pour nous, c’est une autre histoire. Longtemps considérée comme sale ou dégradante, la fellation peut pourtant devenir une vraie partie de plaisir si on est consentante. Voici quelques astuces pour apprécier “sucer”.

1/ Faites-le si vous en avez vraiment envie

Pour donner du plaisir et en avoir, il faut avant toute chose être consentante à 100% ! Ne le faites pas si vous n’en n’avez pas envie.

2/ Arrêtez de penser aux clichés véhiculés par la société

Si vous pensez que la fellation, c’est un symbole de domination masculine par excellence, vous pourriez bien vous tromper. Même si certains films porno (et non porno) vous donnent l’impression du contraire, dites-vous que dans le fait de “sucer”, c’est justement vous qui dominez ! Évitez juste de vous mettre à genoux à ses pieds ou vous aurez peut-être une légère impression de faiblesse… Dans tous les cas, la pratique existait déjà dans le kamasutra avant que la société et les films X ne lui donnent une image violente et machiste, réservée à certaines strates de la population.

3/ Optez pour un 69

Le 69, ce chiffre érotique bien imagé, est aussi une position du kama-sutra qui consiste en un cunnilingus et une fellation simultanés. Vous pouvez, si vous ne ressentez aucun plaisir à la fellation unique, le faire via cette position. Donnant donnant !

4/ N’hésitez pas à communiquer

Déjà qu’on se sent un peu seule tout en bas, si personne ne pipe mot (c’est le cas de le dire), vous pourriez bien vous sentir quelque peu gênée… Demandez à votre homme de vous guider, de vous indiquer à haute voix ce qu’il préfère, et laissez-vous aller à quelques gémissements si vous osez.

5/ N’oubliez pas de respirer

Si ça peut paraître bête, ça vous permettra de vous sauver la mise ! Pensez à respirer doucement par le nez et éviter la pratique si vous avez un gros rhume ou le nez bouché.

6/ Demandez-lui de se rincer

Même si votre homme a une hygiène irréprochable au quotidien, son membre turgescent n’est pas à l’abri de quelques gouttes de sueur ou autre substance odorante qui pourrait vous repousser une fois celui-ci avalé ! Pas de honte à lui demander de faire un petit tour à la salle de bain, il comprendra bien. Rien de pire en effet qu’un goût prononcé en bouche ou des odeurs désagréables. Ce qui pourrait, en plus, altérer vos performances…

7/ Mettez un préservatif parfumé

Il existe une grande variété de préservatifs parfumés sur le marché, qui pourraient vous rendre la tâche plus agréable : pomme, fraise, banane, faites votre choix !

Crédits : Pexels

Attention, le port d’un préservatif reste indispensable pour ne pas risquer d’attraper une maladie sexuellement transmissible. Si vous n’avez aucune chance d’être enceinte, la fellation n’est pas sans risque en revanche, surtout en cas d’éjaculation.

Source

Articles liés :

Découvrez les 4 différentes formes de pénis et leurs atouts sexuels

Ces 5 choses que l’on ne vous a jamais dit sur le sexe, que vous auriez aimé savoir avant

5 questions sur le sperme que l’on se pose toutes