in

Comment bien faire l’amour à distance ? 3 astuces pour garder le contact charnel

Crédits : Pexels
Comment bien faire l’amour à distance ? 3 astuces pour garder le contact charnel
noté 5 - 1 vote

Cet été, vous vous êtes éprise d’un beau brun ténébreux lors de vos vacances en Espagne ? Votre amourette estivale s’est vite transformée en romance assumée et vous avez décidé à la fin de votre séjour de continuer à vous aimer à distance ? Nombreux sont les couples qui ne vivent pas sous le même toit. Un moyen de se voir que pour le meilleur. Mais parfois, difficile de s’adonner aux plaisirs de la chair quand il n’est pas là. Voici quelques conseils pour aller au delà des frontières… sexuelles !

1/ Des sextos

Se “chauffer” par texto sans forcément concrétiser, un moyen d’entretenir le désir et d’apprendre à mieux se connaître l’un l’autre, ses préférences sexuelles, surtout si votre relation est encore jeune. L’avantage du sexto, c’est qu’il est facile de gentiment mentir pour exciter l’autre : un “Je ne porte pas de culotte sous ma robe en satin” alors qu’on est en pyjama pilou risque bien de faire de l’effet ! Bonne nouvelle : des smileys spécial sexe sont maintenant disponibles pour pimenter tous vos textos. Découvrez-en une partie ici.

Crédits : Pexels

2/ Un skype crapuleux

Skype est un excellent moyen de rester en contact physique avec l’autre. Gratuit et plutôt performant, il peut s’utiliser aux quatre coins du globe. De la conversation anodine à l’exhibition ou à la masturbation individuelle, Skype pourra vous aider à jouir de manière (pas si) virtuelle ! Le plus : vous pourrez orienter la caméra où bon vous semble… Cela dit, on vous conseille plutôt le verbal que l’image, la voix et les mots procurant beaucoup plus d’excitation que la vidéo.

Crédits : Pexels

3/ Jouer au téléphone rose

Si vous vous trouvez tous deux dans la zone Europe, vous n’êtes pas sans savoir que grâce à la loi sur la fin du roaming qui s’est décidée avant l’été, vous pouvez téléphoner comme bon vous semble à l’étranger sans frais supplémentaires. De quoi bien commencer à se chauffer par la voix ! Car le skype, c’est bien, mais parfois, on se lâche davantage sans images. Quitte à switcher de support quand on se sent plus à l’aise.

Crédits : Pixabay

Source