Fièvre acheteuse : 6 conseils pour guérir de cette maladie et éviter les achats compulsifs

Crédits photo : Pexels.com
Fièvre acheteuse : 6 conseils pour guérir de cette maladie et éviter les achats compulsifs
noté 3.8 - 6 votes

La fièvre acheteuse est une affection qui frappe les citoyennes des pays les plus industrialisés. Cet élan maladif et dépensier les prend souvent quand ce n’est pas le moment, financièrement parlant… Bonne nouvelle, cette maladie psychologique se soigne. Voici quelques astuces pour éloigner cette irrépressible envie d’acheter et parvenir à dépenser moins, voire mieux au quotidien.

Reconnaître les symptômes de la fièvre acheteuse, cette maladie du siècle qui sévit dans les pays industrialisés, fait déjà partie de la solution. Après avoir saigné votre porte-monnaie en magasin, vous êtes d’abord fière d’avoir fait une bonne affaire, mais vient ensuite le temps des remords, honte, culpabilité et dévalorisation au programme. Un yoyo émotionnel que vous devez stopper de toute urgence pour vous sentir mieux avec vous-même ! Ça tombe bien, on essaye de vous aider à sortir de cette spirale infernale. Voici 6 conseils à suivre pour éviter les achats compulsifs et dépenser moins au quotidien.

1/ Faites vos courses ou du shopping juste avant un rendez-vous

Faire ses courses ou une séance de shopping une vingtaine de minutes avant un rendez-vous vous laissera moins le temps de flâner et de craquer pour un énième article dont vous n’avez pas besoin. Pas de tentation qui tienne, allez à l’essentiel !

fièvre acheteuse
Crédits photos : Pexels.com

2/ Fuyez les endroits stratégiques

Si vous ne pouvez vous empêcher de ressortir avec quatre ou cinq soutiens-gorges dans votre cabas lorsque vous pénétrez dans une boutique de lingerie, il y a matière à réfléchir. Votre corde sensible, c’est clairement les magasins de strings ! Évitez ce genre de boutique jusqu’à nouvel ordre. Chacune a ses zones “sensibles” : évitez-les pour un temps ou envoyez-y quelqu’un à votre place.

fièvre acheteuse
Crédits : Pexels

3/ Préférez retirer de l’argent et laisser votre carte bleue et chéquier chez vous

Ayez pour habitude de retirer du liquide quand vous savez que vous allez faire les magasins ou passer devant des boutiques “sensibles”. Vous aurez une vision plus concrète de votre argent et ne pourrez pas dépenser davantage.

fièvre acheteuse
Crédits : iStock

4/ Tenez un “carnet de quarantaine”

Achetez un carnet (un seul hein, pas trois !) où vous noterez toutes vos envies et futurs achats compulsifs (réfrénés ou non). Inscrivez l’objet du délit (un jean, des chaussures, un appareil électronique ou une babiole quelconque), son prix, la date du jour et la boutique où il se trouve. Rangez votre carnet et attendez 7 jours, un mois, voire 6 ou plus avant de le ressortir, et faites le bilan en fonction de la durée que vous avez choisi. Au bout de ce temps imparti, rouvrez votre carnet et décidez d’acheter ou non cet objet si vous en avez toujours envie. Un moyen de se rendre compte qu’on n’a pas toujours besoin de tout et qu’on peut facilement faire des économies.

fièvre acheteuse
Crédits : Pexels

5/ Faites vos courses dans des boutiques de bonne qualité

Si vous écumez les boutiques asiatiques à bas prix, vous serez certainement toujours tentée par quelque chose, puisque ce n’est “pas cher”. En plus, vous croirez (à tort) faire des économies. Le hic, c’est que ça vous incite à acheter davantage, vu que la qualité n’est pas au rendez-vous. Privilégiez les magasins de qualité aux prix plus élevés, où vous ne pourrez pas vous permettre de craquer sur tout et n’importe quoi et qui vous permettront de garder vos vêtements, objets ou accessoires plus longtemps.

fièvre acheteuse
Crédits : Pixabay

6/ Désabonnez-vous des newsletters et laissez les articles que vous convoitez dans le panier

La fièvre acheteuse frappe deux fois plus en ligne ! La raison ? Des e-boutiques ouvertes 24/24, accessibles à portée de clic. Commencez par faire le tri dans votre messagerie et désinscrivez-vous des newsletters aux promos trop alléchantes pour ne pas craquer. Vous pouvez aussi pratiquer la technique de la quarantaine expliquée au point 4, et laisser vos articles dans le panier le temps qu’il faudra pour vous raisonner. En bref, réfléchissez toujours avant d’acheter !

fièvre acheteuse
Crédits photo : Pexels.com

La fièvre acheteuse n’aura plus raison de vous !

D’après l’ouvrage : Consommez moins pour Vivre Mieux, Marie-Ange Alexandre, Éditions Eyrolles

Articles liés :

6 secrets que les vendeuses de magasins de prêt-à-porter ne vous avoueront jamais

Comment certains vêtements issus du prêt-à-porter sont dangereux pour votre santé

Industrie textile : comment la mode nous transforme en éternelles insatisfaites