in

Ménopause : savez-vous ce qu’il va se passer dans votre corps ?

©Visual Generation/iStock

Si la ménopause vous paraît encore bien éloignée de votre chemin de vie, sachez qu’elle peut apparaître dès la quarantaine. Taboue pour certaines, celle-ci n’a pourtant rien d’alarmant. Ce serait plutôt les deux phases d’avant, les plus désagréables.

La ménopause se traduit par la disparition des règles menstruelles. On considère qu’une femme est ménopausée si elle n’a plus de règles depuis au moins un an. Avant cela, il faut traverser deux étapes : la préménopause, et la périménopause.

La préménopause, une phase à ne pas négliger

À l’approche de la pré-ménopause, les ovaires ayant épuisé leurs réserves, les règles s’avèrent plus ou moins irrégulières. Par la suite, le taux d’œstrogènes (hormones sexuelles) fluctue. Il peut provoquer des maux de ventre, des tensions dans la poitrine ou encore des sautes d’humeur.

Les règles menstruelles peuvent également être de plus en plus fréquentes, combinées avec des pertes de sang utérines (métrorragies).

femme pré ménopause horloge biologique illustration dessin utérus
©Oksana Horiun/iStock

La périménopause, dernière ligne droite avant l’arrivée

À la périménopause, le taux d’œstrogènes baisse en flèche. Au programme de cette seconde phase : bouffées de chaleur, fatigue, sécheresses vaginales, infections urinaires, incontinence, baisse du désir sexuel.

Pas de panique, ces effets secondaires disparaissent lors de la postménopause. La silhouette évolue elle aussi : modification de l’aspect de la poitrine ou de la peau.

La ménopause, la vraie de vraie

Après la préménopause et la périménopause, vient la ménopause, celle que de nombreuses femmes redoutent. Ce n’est pourtant pas celle-ci qui est à craindre, car le plus dur est fait ! Les ovaires cessent leurs fonctions reproductives. Les cycles se raccourcissent puis disparaissent totalement.

Il n’y a plus d’ovulation, plus de fabrication de progestérone. Votre corps ne se prépare plus à accueillir un ovule fécondé. Et vous le fait comprendre par la disparition de vos cycles. Vous voilà parée pour affronter la ménopause.

ménopause préménopause horloge cycle féminin femme dessin illustration calendrier utérus
©Visual Generation/iStock

La ménopause n’est pas une étape à redouter quand on comprend ce qu’il se passe dans son corps !