in

Prises de tête : 10 choses à ne jamais dire ou faire lors d’une dispute

Crédits : Pexels

Aussi heureuse êtes-vous dans votre relation, difficile d’échapper aux prises de tête. Ou alors, il y a anguille sous roche…

Les prises de tête ne sont pas les moments les plus marquants d’une relation de couple, fort heureusement. Cela dit, parfois, elles ne sont pas si négatives qu’on le croit. Les petites disputes permettraient tantôt de faire le point, tantôt de cracher le morceau pour ne pas garder ses frustrations trop longtemps. Rien de grave à se prendre le chou de temps en temps. Tant que ça ne devient pas systématique. Pour des prises de bec plus saines, il est nécessaire de ne pas monter sur ses grands chevaux, et d’adapter son langage. Vous ne voudriez pas dire des choses que vous regretterez par la suite ? Voici 10 choses à ne pas faire ni dire lors de vos prises de tête.

dispute couple
Crédits : iStock

1/ Lever les yeux au ciel

Un geste qui a le don d’agacer au plus haut point. Respectez-vous mutuellement et essayez de rester (un minimum) calme et posée. On sait, rien de facile là-dedans…

2/ “Calme-toi”, “Détends-toi”

Même si ces expressions semblent avoir été faites pour apaiser les tensions, vous avez certainement dû remarquer qu’elles font l’effet inverse. Adressées à votre chéri tendu comme un fil à linge, elles l’énervent davantage. Et vous aussi, d’ailleurs. Évitez.

3/ “On dirait ta mère !”

Pour lui, ce n’est certainement pas une insulte, à moins qu’il n’ait coupé les ponts. En revanche, cette phrase insinue que vous ne portez pas votre belle-mère dans votre cœur, ou que vous lui reprochez des choses dans son dos. Il risque d’être un peu surpris, et deux fois plus virulent… La famille n’a rien à faire dans vos prises de tête, ni la sienne, ni la vôtre. Ou bien vous vous exposez à une engueulade encore plus corsée.

4/ Proférer des insultes

Si une relation saine ne peut évider les petites engueulades, en revanche, les insultes n’ont absolument pas leur place ! Hors de question que vous vous méprisiez de la sorte.

5/ Commencer vos phrases par “tu” ou “toi”

Évitez d’employer les pronoms “tu” ou “toi” pour commencer vos phrases. Préférez plutôt commencer par la première personne. Dites plutôt : “JE suis attristée de voir que tu n’écoutes pas tout ce que je dis” au lieu de “TU n’écoutes jamais ce que je dis”. Le contraire voudrait dire que vous remettez la faute uniquement sur votre chéri. Et, même s’il a ses torts dans l’histoire, vous avez certainement les vôtres aussi. Une dispute n’est jamais du fait de l’un ou de l’autre. Jusqu’à preuve du contraire, en couple, on est deux.

dispute en couple
Capture vidéo : Les Noces Rebelles, Sam Mendes