in

Astuces toilettes : 10 choses à savoir avant d’aller au petit coin

Captures vidéo : Good Life Fox/YouTube/Montage : 100Feminin.fr

Des astuces toilettes et comportements à adopter avant d’aller au petit coin !

Les toilettes, qu’elles soient publiques ou privées, ne sont pas des lieux qui font rêver. À moins de disposer d’une collection de poèmes qui laisseront votre esprit s’évader, alors allégé à la fin de la grosse commission… Cela dit, faire pipi/caca est un phénomène des plus naturels qui ne mérite pas un tel dégoût. Car finalement, nos déjections sont aussi des indications sur notre état de santé. Voici quelques astuces toilettes et comportements à adopter (ou pas) quand vous vous apprêtez à vous asseoir sur le trône.

1/ Lavez-vous les mains AVANT et APRÈS

Si vous vous lavez toujours les mains après avoir fait la petite ou la grosse commission, en revanche, il ne vous viendrait pas à l’esprit de gaspiller de l’eau avant. Pourtant, il serait important pour votre hygiène intime de vous laver les mimines avant de baisser votre slim. Avant de pénétrer dans les toilettes publiques (ou privées), vous avez certainement dû toucher un paquet d’infrastructures contaminées par une horde de bactéries. Portes, poignées, cuvette à baisser, autant d’éléments susceptibles de vous transmettre de sales petites bébêtes. Car, sans en être forcément consciente, vous allez ensuite toucher vos parties intimes en “cabine”. En tout bien tout honneur.

Crédits : Pexels

2/ Arrêtez de tapisser la lunette des WC publics avec du papier toilette, croyant faire plus hygiénique

Les toilettes publiques sont loin d’être un lieu de rêve pour poser son popotin ! La parade qu’on a trouvé ? Tapisser la cuvette de papier toilette pour ne pas entrer en contact avec le plastique de la lunette, qu’on imagine frôlé par des centaines de fesses pleines de microbes. Erreur. En fait, la lunette est bien pensée : les bactéries ont du mal à proliférer sur sa surface lisse. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, c’est le papier WC qui devrait nous inquiéter. Quand on tire la chasse, on ne rabat pratiquement jamais le couvercle : c’est à ce moment-là que les microbes se dispersent. Leur lieu fétiche ? Le papier toilette…. Infesté de germes qui se retrouvent d’ailleurs sur vos mains quand vous vous en servez. D’où notre conseil numéro un.

toilettes cuvette
Capture vidéo : YouTube via Docteur Tamalou

3/ Surélevez vos pieds avec un petit tabouret pour faire la grosse commission

Pour vous soulager plus rapidement pendant la grosse commission, surélevez vos pieds à l’aide d’un petit tabouret de manière à ce que votre tube digestif soit bien droit. Après toutes ces années, on nous apprend finalement qu’on ne va pas aux toilettes correctement… Il était temps.

Montage : 100Feminin.fr/Capture vidéo : 5-Minute Crafts/YouTube

4/ Trouvez des solutions quand il n’y a plus de papier toilette

Comment faire quand il n’y a plus une feuille de papier dans les toilettes du bar où vous vous trouvez ? Première solution : les mouchoirs, si par chance vous avez un paquet dans votre sac. Vous pouvez miser sur ceux que vous avez déjà utilisés, ce sera mieux que rien. Deuxième solution : l’eau du lavabo ou de la douche (rappelez-vous que les Japonais sont choqués de nous voir nous essuyer). Bon, on ne garantit pas que ce soit très pratique la première fois, mais sait-on jamais pour les prochaines… Troisième solution si vous êtes en camping : les feuilles des arbres. Vous êtes proche d’un parc ? Des feuilles de figuiers feront l’affaire. Vous avez des lingettes pour bébé ou de toilette intime dans votre sac ? Dégainez, ça fera aussi le boulot.

Capture vidéo : Le Corps La Maison L’esprit//YouTube

5/ Évitez d’aller aux toilettes stressée

Vous n’arrivez jamais à vous “lâcher” comme il faut quand vous êtes au bureau ? Attention : le stress dû au manque de temps ou à un autre facteur peut favoriser la constipation. Évitez d’aller poser une pêche cinq minutes avant une réunion !

toilettes
Capture vidéo : Good Life Fox/YouTube

6/ Ne vous retenez pas si vous avez une envie pressante

La grosse commission n’attend pas ! Aller à la selle dès que le besoin s’en fait ressentir est un réflexe naturel. Ne l’enrayez pas. Si vous vous retenez, l’évacuation risque d’être plus difficile, et douloureuse, aussi. Idem pour la pause pipi : si vous vous retenez trop fréquemment, vous pourriez être sujette aux infections urinaires.

aller aux toilettes
Crédits : iStock

7/ Buvez suffisamment d’eau pour éviter les infections urinaires

Les cystites, plus généralement appelées infections urinaires, sont souvent provoquées par une déshydratation. La chaleur est responsable d’une concentration plus importante d’urine dans la vessie. N’oubliez pas de bien boire pour nettoyer votre système urinaire.

boire de l'eau
Capture vidéo : Brianna Renee/YouTube

8/ Mangez des fibres et buvez du thé si vous avez du mal à aller à la selle

Selon le quotidien Women’s Health, il existerait des techniques pour contrôler son intestin si celui-ci fait son capricieux. En règle générale, il est conseillé d’aller faire la grosse commission à heures régulières pour ne pas le perturber. Il suffit en effet que vous changiez vos habitudes pour que la constipation vous guette. Les aliments à favoriser si vous avez du mal à aller à la selle : les fibres sous toutes leurs formes. Pruneaux, abricots et autres fruits secs, figues, légumineuses, son de blé, d’avoine, fruits frais… Un thé vert bien chaud (ou une tisane) pourrait aussi vous aider.

thé vert
Crédits : Pexels

9/ Aérez vos toilettes avant d’y rentrer pour neutraliser les mauvaises odeurs

Si vous avez la chance d’avoir une fenêtre dans vos toilettes, ouvrez-la dès que vous y pénétrez. Qu’il agisse de la grosse ou de la petite commission, cette technique permettra de rafraîchir la pièce sujette aux mauvaises odeurs. Et d’éviter de vous intoxiquer avec des vaporisateurs irritants et polluants. L’air, le meilleur désodorisant !

toilettes privees
Crédits : Pexels

10/ Ne soyez pas dégoûtée par vos déjections, elles vous indiquent au contraire un état de santé

Rien de plus naturel qu’un petit pipi ou qu’une belle commission. Si notre société occidentale nous a souvent appris à les négliger, il serait pourtant essentiel de les analyser pour constater notre état de santé. La médecine ayurvédique accorde une place très importante à l’observation des selles après avoir été aux toilettes. Une manière de s’alimenter en conséquence. Nous ne pouvons pas nous ouvrir le ventre pour voir ce qui s’y passe, alors autant prendre tous les indices qui en sortent !

Capture vidéo : Clicknetwork/YouTube

Des astuces toilettes qui changeront peut-être votre vision de la cuvette !

Vous avez aimé ces astuces toilettes ? Vous aimerez aussi :

13 trucs que toutes les filles doivent connaître quand elles sont aux toilettes

5 techniques faciles pour aller aux toilettes en robe de mariée

Hygiène intime : 7 choses à ne plus jamais faire subir à son vagin