in

Hygiène intime : 7 choses à ne plus jamais faire subir à son vagin

Crédits : Capture vidéo : HolisticHabits/YouTube/iStock/Montage : 100Feminin.fr
Hygiène intime : 7 choses à ne plus jamais faire subir à son vagin
noté 3.6 - 7 votes

En matière d’hygiène intime, nous avons toutes des progrès à faire. Mais parfois, nous ignorons les gestes à ne pas faire. Car mine de rien, nos habitudes ne sont pas faciles à changer du jour au lendemain. Et ce que l’on croit bon pour la santé de son vagin peut finalement s’avérer malsain… Voici 7 comportements à éviter pour le garder des muqueuses en pleine santé et une hygiène intime au top de sa forme !

1/ S’essuyer de l’arrière vers l’avant aux toilettes

Une des choses les plus innées en la matière est de s’essuyer. Pourtant, nombreuses sont celles qui le font de la mauvaise façon. S’essuyer avec du papier WC d’arrière en avant ne ferait que ramener de vilaines bactéries dans votre vagin. Bof bof l’hygiène intime. Faites-le impérativement de l’avant vers l’arrière.

hygiène intime
Crédits : iStock

2/ Dormir avec un tampon

Dormir une nuit entière avec un tampon, on l’a toutes fait. Surtout quand son emballage nous indique qu’il peut tenir jusqu’à 7 heures dans son vagin. Pourtant, une durée de plus de 4 heures serait déjà trop. La toxine TSST-1 responsable du syndrome du choc toxique colonise plus facilement le vagin. Celle-ci commence alors à circuler dans les muqueuses de l’utérus. Préférez la cup ou la serviette hygiénique.

dormir à poings fermés
Capture vidéo : Holistic Habits/YouTube

3/ Utiliser des formules lavantes spéciales hygiène intime

Une équipe de chercheurs canadiens a réussi à démontrer que les produits d’hygiène vaginale seraient plus néfastes que bénéfiques. Les utilisatrices auraient plus de risques de contracter des maladies, virus et autres troubles pouvant même engendrer des accouchements prématurés… Ces produits d’hygiène intime tueraient les mauvaises bactéries tout en éliminant les bonnes, celles qui luttent contre les infections. Au programme : infections urinaires, mycoses, troubles de la fertilité, accouchements prématurés voire, dans les cas plus rares, cancer du col de l’utérus. De quoi revenir au savon.

produits d'hygiène intime
Capture vidéo : 5-Minute Crafts/YouTube

4/ Se laver avec un gel douche

Ne vous laissez pas berner par les packagings et oubliez le gel douche. Celui-ci n’a rien à faire dans les parois de votre vagin délicat ! Il est susceptible d’irriter votre peau et d’engendrer des allergies ou une photosensibilisation. Le plus inquiétant, c’est qu’en l’appliquant régulièrement, la multiplication des ingrédients chimiques persiste dans votre corps, notamment dans l’urine, le sang, ou même le lait maternel.

gel douche
Capture vidéo : 5-Minute Crafts/YouTube

5/ Utiliser des lingettes rafraîchissantes

Les marketeurs ont encore frappé. Ne vous laissez pas avoir par leurs promesses enchantées. Une lingette pour rafraîchir son vagin, et puis quoi encore ? Surtout quand on sait ce qu’elle contient comme produits chimiques sur son fin textile humide. Et que vous ne rincez pas votre flore intime après ça…

Crédits : Pixabay

6/ Vous épiler intégralement

Même si votre esthéticienne vous convainc du contraire, vos poils pubiens ne sont pas là pour vous embêter. Bien au contraire. Ils agissent comme un bouclier pour vous protéger des bactéries extérieures. Mais ça, on ne nous le dit pas.

Crédits : Flirtmoji.com

7/ Porter un protège-slip au quotidien

Lors de leur fabrication, la plupart des serviettes et protège-slips sont aspergés de produits blanchissants et désinfectants. Vous vous imaginez bien que ceux-ci n’ont rien de naturel. Nocifs pour la peau et les muqueuses, vous pourriez vous exposer à de sérieuses irritations si vous en abusez. Sans compter l’aspect environnemental. Si vous ne pouvez pas vous en passer, optez pour les protections issues de l’agriculture biologique.

Capture vidéo : Troom Troom FR/YouTube
Source

Articles liés :

9 règles faciles à suivre pour garder un vagin en pleine santé !

Comment se débarrasser des odeurs vaginales ? 6 astuces faciles et naturelles à appliquer au quotidien

6 choses à ne jamais faire subir à votre vagin