in ,

Marre d’avoir vos règles ? 11 astuces pratiques pour y faire face plus facilement

Crédits photo : iStock
Marre d’avoir vos règles ? 11 astuces pratiques pour y faire face plus facilement
noté 4.4 - 16 votes

Avoir ses règles n’est jamais une partie de plaisir. Alors, autant prendre les devants et mettre toutes les chances de son côté pour que tout se passe bien. Ces quelques astuces pourront peut-être vous aider, n’hésitez pas à les partager et à échanger les vôtres.

Même si le sujet reste tabou et que certains (voire même certaines) sont dégoûtés à l’idée d’en parler, avoir ses règles est un phénomène naturel pas répugnant pour un sou ! On aurait nos règles environ 450 fois dans notre vie… Un chiffre plutôt conséquent, et un indicateur qui prouve l’importance d’accepter le phénomène et se parer au mieux pour que cette période de menstruations se passe de la meilleure façon !

1/ Faites le plein de fer et mangez ce qu’il faut

Pendant les règles, on a tendance à beaucoup manger, et pas forcément des bonnes choses. Pourtant, bien s’alimenter peut aider à faire face à la fatigue et à la morosité. Faites le plein de bons petits plats en avance et achetez des aliments bourrés de magnésium et riches en fer pour éviter les carences. Pensez aussi aux légumes verts, mais sans en abuser pour éviter les ballonnements. Vous pouvez opter pour des noix, des amandes, des noisettes ou des lentilles… Les fruits à coques (pistache, noix de cajou, noix de pécan…), vous aideront à combattre la douleur. Le thé peut aussi fonctionner, notamment contre les ballonnements et les crispations. La banane vous donnera le tonus nécessaire et aidera votre transit en berne. Cerise sur le gâteau : le chocolat noir pour faire le plein de magnésium et booster votre moral !

avoir ses règles chocolat
Crédits photo : Pexels.com

2/ Téléchargez une application dédiée aux règles

Cela peut sembler étrange, mais cela vous aidera à vous préparer et à bénéficier de conseils et astuces pratiques. Dans l’appli gratuite Clue par exemple, vous donne accès à un calendrier et à un questionnaire sur vos règles. Ce type d’application pourra vous aider à anticiper vos règles, leur durée et votre période de fécondité. Si vous connaissez la date de vos règles, vous pouvez prendre un antidouleur en prévention pour être tranquille. Avoir ses règles oui, mais sans surprise !

3/ Préparez un « kit de survie »

Mieux vaut être prévoyante : gardez sur vous une petite trousse dans laquelle vous mettrez tout le nécessaire. Par nécessaire, on pense bien sûr aux serviettes et aux tampons, mais pas que ! Pensez aussi à :

  • des lingettes pour bébé (bio, de préférence) pour vous sentir plus fraîche ou parer aux fuites,
  • un gel antibactérien pour garder vos mains propres, surtout si vous avez une coupe menstruelle,
  • une culotte de rechange,
  • des antidouleurs et médicaments faciles à ingérer (même sans verre d’eau). Attention, jamais d’aspirine en revanche, sous peine d’augmenter son flux.

Vous pouvez aussi glisser une protection de secours dans chacun de vos sacs pour ne jamais être prise au dépourvu !

4/ Préférez le mouchoir de sauvetage au papier toilette enroulé qui ne manquera pas de s’effriter

On a toutes à un moment essayé de mettre du papier toilette enroulé dans le fond de sa culotte pour éviter la catastrophe ! Friable et peu absorbant, celui-ci vous fera faux bond à coup sûr. Préférez un mouchoir pour vous dépanner.

5/ Faites attention à la température de votre chambre

Après la période d’ovulation, la température du corps augmente. Pour éviter d’être réveillée par une bouffée de chaleur, gardez un oeil sur la température de votre chambre et n’hésitez pas à la faire baisser !

6/ Utilisez de l’H.E. d’arbre à thé contre les boutons

Procurez-vous de l’huile essentielle d’arbre à thé (ou tea tree) et appliquez-la localement sur les boutons pour les faire disparaître en un rien de temps. Vous pouvez en glisser un flacon dans votre kit de survie pour l’avoir avec vous en cas de poussée impromptue ! Attention, ce produit miracle est déconseillé aux femmes enceintes et aux personnes épileptiques.

huile essentielle boutons règles
Crédits : Pixabay

7/ Éliminez une tache de sang sur une culotte ou un vêtement avec de l’aspirine

Il est déconseillé de consommer de l’aspirine pendant ses règles sous peine de saigner davantage. Ce qui ne vous interdit pas de l’utiliser sur vos dessous tachés ! Diluez un cachet d’aspirine dans de l’eau et frottez la tache avant de passer en machine. Un mélange de sel et de bicarbonate de sodium peut aussi aider. Quand le sang est encore frais, rincez votre culotte à l’eau (très) froide (un peu de savon si nécessaire) pour la voir disparaître facilement. N’utilisez jamais d’eau chaude ou elle risque de s’incruster définitivement.

8/ Évitez les débordements

Il n’est pas hygiénique de garder un tampon, une serviette ou une cup trop longtemps. Un tampon se garde 4 heures maximum pour éviter la prolifération de bactéries, une serviette un peu plus, et une coupe menstruelle, maximum 8 heures. N’hésitez pas à créer une alarme sur votre téléphone pour vous rappeler de vous changer… sinon, gare aux débordements !

SPM douleurs avant ses règles
Crédits photo : Pixabay/Patricia Moraleda

9/ Privilégiez les culottes noires

Optez pour des sous-vêtements noirs pour que les taches ne se voient pas et qu’elles soient plus faciles à nettoyer. Prenez l’habitude de choisir des vêtements confortables, qui ne serrent pas trop le ventre et vous mettent à l’aise.

10/ Faites de la bouillotte votre meilleure alliée

Appliquez une bouillotte bien chaude sur le ventre ou dans le bas du dos pour vous soulager rapidement. C’est presque magique contre les douleurs ! N’hésitez pas à prendre un bain chaud ou une douche bien chaude. La chaleur vous aidera à vous détendre et calmera les douleurs. Attention, en cas de règles très abondantes, la chaleur risque de fluidifier le sang.

11/ N’ayez pas peur de consulter un médecin ou un gynécologue

Avoir ses règles est un important dans sa vie de femme et il ne faut pas hésiter à consulter en cas de doute ou de problème. Des douleurs accrues pendant les règles ou des changements (cycle plus ou moins abondant, couleur du sang…) ne doivent pas être minimisés. Prenez rendez-vous !

prise de sang santé malade
Crédits photo : Pexels.com

Articles liés :

Tableaux “menstruels” : Elle utilise le sang de ses règles pour faire de l’art

Syndrome prémenstruel (SPM) : des douleurs bien avant d’avoir ses règles

7 choses qu’on sait toutes faire grâce à nos règles, que les hommes ne peuvent pas connaître