in

3 astuces pour faire du vélo en jupe

Crédits : Pexels/Pixabay
3 astuces pour faire du vélo en jupe
noté 5 - 3 vote[s]

Il faut se l’avouer : bicyclette et jupe, ou robe, ne font pas vraiment bon ménage. Si vous aimez vous promener à vélo, nous avons pour vous trois astuces qui vous aideront à sortir vos jupes et vos robes du placard, sans avoir peur de vous transformer en Marilyn Monroe en plein milieu du trajet !

Astuce n°1 : Une pièce de monnaie et un élastique

Cette astuce nous vient directement d’Ecosse. Un groupe de jeunes écossaises qui souhaitaient pouvoir faire du vélo sans dire adieu à leur jupe et sans dévoiler leur intimité, a trouvé une technique très simple pour plus laisser voir leur petite culotte pendant qu’elle font du vélo. Cette solution ne vous coûtera (presque) rien. Le but est de transformer votre robe ou votre jupe en jupe-culotte, en utilisant une pièce de monnaie et un élastique. Posez une pièce à l’arrière de votre jupe et passez là ensuite entre vos jambes. Puis, attachez la pièce à la jupe avec un élastique.

Pour mieux comprendre, vous pouvez toujours vous aider de la vidéo suivante “Penny in your pants” (une pièce entre tes jambes) !

Astuce n°2 : la pince à jupe pour le vélo

Sur le même principe que la pièce de monnaie et l’élastique, vous pouvez utiliser une pince spécifiquement conçu pour vous faciliter la vie : la pince Poupoupidou. Ce petit accessoire pratique, imaginé et fabriqué à Nantes, est composé d’une pince à linge glissée dans une coque souple et d’aimants. Une fois que l’avant et l’arrière de la jupe sont pincés ensemble, il suffit de la déposer sous la selle à laquelle elle va automatiquement s’aimanter.

Astuce 3 : la jart’elle

Excellent compromis entre la bretelle et le porte-jarretelle, la jart’elle se compose d’une bande de tissu, dont la longueur est réglable, à laquelle est accrochée une pince de bretelle. La jart’elle se fixe autour de la jambe, à hauteur de la longueur de la jupe ou de la robe, et il suffit d’y accrocher le bas de votre vêtement grâce à la pince.

Source