in ,

Brésil : la beauté est un droit fondamental, que le gouvernement prend en charge

Crédits : Pexels
Brésil : la beauté est un droit fondamental, que le gouvernement prend en charge
noté 5 - 2 votes

On aurait du mal à imaginer le gouvernement français rembourser nos injections de collagène, nos retouches mammaires et autres liposuccions. Figurez-vous qu’au Brésil, ces opérations de chirurgie esthétique sont remboursées presque en totalité. On croirait rêver.

Que vous ayez voyagé au Brésil ou pas, vous n’êtes pas sans savoir que les femmes (voire les hommes) sont assez porté(es) sur les strings ! Autant que sur la chirurgie esthétique. La différence entre ce pays et les autres, c’est que le gouvernement en place rembourse en partie voire en intégralité les opérations de chirurgie réparatrice, mais aussi (et surtout) esthétique.

La beauté, un droit humain considéré comme fondamental

Tout commence en 1950, lorsqu’Ivo Pitanguy, chirurgien réputé dans le pays, revendique le “droit à la beauté” auprès des autorités. Celui-ci arrive à convaincre le président de l’époque en prouvant les conséquences sociales de la laideur. Depuis cette date, le gouvernement brésilien prendrait en charge plus de 500 000 opérations chaque année.

Nez, fesses, ventre, tout y passe !

La beauté comme droit, le bistouri comme moyen. Le Brésil est devenu le deuxième pays le plus friand de chirurgie esthétique. Pas étonnant quand on sait que ce n’est pas moins d’un demi-million d’opérations financées par l’état. À condition d’opérer dans un hôpital public, évidemment. Quel type d’intervention chirurgicale ? Tout et n’importe quoi : augmentation mammaire, liposuccion, rhinoplastie, les assurances des locaux couvriraient les frais d’une bonne partie des interventions.

chirurgie esthétique
Crédits : PxHere

La beauté, une porte d’entrée professionnelle

Il n’est pas rare que les jeunes Brésiliennes se fassent offrir une augmentation mammaire lors de leur anniversaire. C’est dire. Et puis, il n’y a qu’à arpenter les plages du pays pour comprendre que le corps est à l’honneur. Ce même corps qui permet de trouver un boulot, côtoyer la haute société ou encore trouver l’amour. La beauté comme porte d’entrée dans la vie, un peu surfait, voire légèrement oppressant, vous ne trouvez pas ?

Les tristes dérives de la chirurgie

Malheureusement, les dérives ne sont pas isolées. Les habitants les plus pauvres ont eux aussi droit à leur chirurgie, mais celle-ci n’est pas sans risques. Malgré les progrès de la pratique dans le pays, aujourd’hui encore, les mauvaises méthodes sont communes, et ces personnes des plus démunies sont souvent prises comme cobayes.

chirurgie esthétique
Crédits : Pxhere
La chirurgie esthétique comme ticket gagnant, vous en pensez quoi, vous ?
Source : Citizen Post

Articles liés :

Imperfections : 10 mannequins différentes aux défauts qui les rendent plus belles

Rituels beauté : 12 traditions de femmes à travers le monde que vous devriez copier

6 trucs et astuces beauté pour les filles pressées