in

Consultation gynécologique : 4 conseils pour choisir le bon médecin, et ne plus en changer !

Crédits : iStock
Consultation gynécologique : 4 conseils pour choisir le bon médecin, et ne plus en changer !
noté 4 - 4 votes

Laquelle d’entre nous n’est jamais allée à reculons chez son gynéco ? Le choix d’un bon praticien est décisif. Cependant, il peut s’avérer difficile d’être satisfaite à 100 %. Voici quelques conseils qui pourront vous aider à apprécier (en toute relativité) vos consultations gynécologiques.

1/ Collecter les informations

Une première consultation gynécologique peut être source de stress. Afin de le limiter, demander l’avis à ses proches et collecter un maximum d’informations de leur part est une bonne solution. Notre mère, nos copines, nos collègues ont toutes leur avis à donner et sûrement de bonnes références pour ce genre de consultation. Via le net, des sites réfèrent des spécialistes en fonction des expériences de leurs patientes et d’informations collectées via un questionnaire. Ainsi, les médecins sont décrits en fonction de plusieurs facteurs. L’écoute, les langues parlées ou le suivi. La qualité de leurs soins et de leur écoute témoignent de leurs ouvertures d’esprit et du confort qu’ils apportent aux patientes.

2/ Attention si “grossesse en vue”

Lorsque l’on projette d’avoir un enfant, plusieurs choix sont possibles avant, pendant et après la grossesse. Les médecins traitants assurent le suivi avant et pendant. En cas de grossesse “à risque”, un médecin spécialiste prend le relais. Les obstétriciens sont spécialisés dans le domaine (chirurgies, pathologie) et suivent les patientes depuis des cliniques ou des hôpitaux. Enfin, les sages femmes exercent aussi pour les consultations gynécologiques et obstétriques. Elles peuvent aider à rééduquer le périnée par exemple, ce que ne fait pas le médecin traitant.

consultation gynécologique
Film : Sex List, Mark Mylod

3/ Rigueur et disponibilité

L’accueil et l’écoute de votre gynécologue est primordial pour vous mettre en confiance. D’autres critères seront décisifs comme l’hygiène et la disponibilité. En effet, si lors de votre première visite le cabinet du praticien vous semble d’une propreté douteuse, n’hésitez pas à prendre la poudre d’escampette ! De même si vous semblez présenter des signes d’une infection ou autres gènes gynécologiques, la prise de rendez-vous rapide que vous proposera votre médecin sera dûment appréciée. Enfin, le suivi de certaines pathologies, d’IST et le contrôle préventif de certains cancers sont un signe de rigueur, cela permettant d’identifier et de prendre en charge rapidement des complications.

4/ Quel coût pour une consultation gynécologique ?

D’après les tarifs applicables au 1er janvier 2018, la Sécurité Sociale communique différents prix pour les consultations. Les gynécologues conventionnés avec l’Assurance Maladie en secteur 1 appliquent des tarifs entre 30 et 35€ la consultation (même s’ils sont rares). Ceux du secteur 2 appliquent des tarifs modérés, c’est à dire qu’ils ont des dépassements d’honoraires raisonnables par rapport aux médecins du secteur 1. Enfin ceux du secteur 2 peuvent recourir à loption de pratique tarifaire maîtrisée (Optam) et être mieux remboursés. Mais rien ne vous empêche de vous renseigner sur le prix de la consultation gynécologique et son remboursement avant de prendre un rendez-vous.

consultation gynécologique
Crédits : FreeStockPhotos.biz
Source

Articles liés :

6 choses que vous ne devez jamais cacher à votre gynéco

10 choses qu’on aimerait bien dire à son gynéco sans jamais oser

Les 5 pires choses vécues par les gynécologues