in

Hémorroïdes : 8 astuces naturelles pour arrêter de se gratter les fesses !

Crédits photos : Ocskaymark/iStock
Hémorroïdes : 8 astuces naturelles pour arrêter de se gratter les fesses !
noté 3.5 - 11 votes

Les hémorroïdes, un sujet sensible. Qui a envie de savoir que vous vous grattez les fesses à longueur de journée ? Laquelle d’entre nous a envie de le confesser ? Heureusement, la Toile est là pour vous aider en toute confidentialité (votre médecin aussi, d’ailleurs) ! Voici quelques astuces naturelles pour parvenir à les calmer, voire les faire disparaître une bonne fois pour toutes.

La moitié des Françaises aurait déjà souffert ou souffrira d’hémorroïdes au cours de sa vie. Il s’agit de petites varices temporaires qui se forment au niveau de l’anus et du rectum, accompagnées de douleurs et de démangeaisons voire de légers saignements. Au toucher, ces varices se présentent sous la forme de petites veines gonflées et irritées. Les facteurs ? Stress, grossesse et accouchement, constipation, sédentarité, alimentation trop épicée ou obésité. Mais ne vous inquiétez pas, les hémorroïdes, c’est pas grave ! Et la bonne nouvelle, c’est que ça se soigne. Voici 8 astuces naturelles pour les chasser au plus vite.

1/ De l’huile essentielle de Patchouli

Cette huile essentielle au parfum délicieux a le don de décongestionner le système veineux, de régénérer et de cicatriser. Elle possède aussi une action anti-inflammatoire naturelle en cas de crise “hémorroïdaire”. Attention, ne l’utilisez jamais pure, prenez toujours le soin de la diluer dans une huile végétale, en portions égales. Par exemple, versez 3 gouttes d’huile de noisette au creux de votre main et mélangez avec 3 gouttes d’huile essentielle de patchouli. Appliquez matin et soir pendant trois semaines. Vous pouvez enfiler des gants en latex si ça vous gêne de le faire à mains nues. L’huile de patchouli peut aussi se consommer par voie orale, sur un sucre par exemple.

hémorroïdes
Crédits : Pexels

2/ Du vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre est un ingrédient à tout faire. Dans ce cas précis, il permettra de dégonfler efficacement vos veines congestionnées. Tamponnez un coton imbibé de vinaigre de cidre (bio, de préférence) sur la zone sujette aux démangeaisons. Répétez l’opération deux voire trois fois par jour. Si vous trouvez que ça pique trop, vous pouvez diluer le vinaigre dans un peu d’eau. Vous pouvez aussi fabriquer votre propre suppositoire : congelez le vinaigre de cidre (dilué ou non) et insérez dans l’anus à la manière d’un suppositoire.

hémorroïdes
Capture YouTube : “Apple Cider Vinegar Drink | clear skin, lose weight, fight fatigue”, Kim July

3/ De l’argile verte en cataplasme

L’argile verte a des vertus nettoyantes et anti-inflammatoires naturelles. Il serait dommage de s’en priver ! Appliquez un cataplasme d’argile verte froide (poudre d’argile mélangée à un peu d’eau) sur les zones douloureuses et laissez agir environ 1h30.

hémorroïdes
Capture vidéo : Val Et Co/YouTube

4/ Un bain froid dans un bidet pour calmer la crise

Lorsqu’on ne supporte plus les démangeaisons, un bain froid (uniquement du bas) peut aider à calmer tout ça. Si vous avez encore chez vous un bidet, vestige d’une époque révolue, vous allez enfin en trouver l’utilité ! Remplissez-le (ou une bassine, le cas échéant) d’eau froide à hauteur de 15 cm environ et trempez-y uniquement vos fesses. Restez dans la position 5 à 15 minutes et répétez l’opération 2 fois par jour dès que vous avez besoin de soulagement.

hémorroïdes
Crédits photos : Pixabay

5/ Des glaçons dans un gant de toilette

Vous n’osez pas vous tremper les fesses dans le bain froid de l’étape précédente ? Offrez-vous le même soulagement avec un gant de toilette dans lequel vous aurez glissé quelques glaçons. Astuce réservée aux courageuses !

hémorroïdes
Crédits : Pexels

6/ Des compresses d’extrait d’hamamélis

L’hamamélis est un arbuste à fleurs largement utilisé dans la phytothérapie. Il permet de décongestionner, de tonifier et de soulager les veines douloureuses et gonflées provoquées par les hémorroïdes. Versez un peu d’extrait d’hamamélis fluide (1/2 c. à c. environ) sur une compresse stérile et appliquez sur la zone enflammée 2 à 3 fois par jour.

hémorroïdes
Crédits photos : Wikimedia Commons

7/ Un cataplasme d’oignons

Attendez avant de passer à l’astuce suivante ! On voit déjà votre regard écoeuré et fuyant… Pourtant, l’oignon n’a que du bon dans le traitement des hémorroïdes, il serait dommage de vous en priver ! Celui-ci a le don de stimuler l’afflux sanguin et de diminuer la dilatation des vaisseaux. Vous pouvez en abuser dans vos plats cuisinés, ou l’appliquer en cataplasme. Faites-le cuire dans de l’eau et réduisez-le en purée. Placez la mixture dans une compresse stérile et appliquez localement. Si vous le pouvez, restez allongée le temps de pose.

hémorroïdes
Crédits photos : Pexels.com

8/ Des tisanes de vigne rouge en prévention

“L’auto-coloscopie”, très peu pour vous ? Agissez de l’intérieur en consommant des tisanes aux propriétés astringentes et antioxydantes qui vous permettront de tonifier vos veines et de prévenir les hémorroïdes. La vigne rouge est excellente pour la circulation veineuse, mais aussi pour les règles douloureuses et le phénomène de couperose. Vous pouvez en boire entre deux et quatre tasses par jour sans problème.

hémorroïdes
Crédits : Pexels

Articles liés :

Boutons sur les fesses : quelles causes et comment s’en débarrasser ?

Fesses bombées : 15 secrets pour un fessier d’acier

Épilation, jusqu’où ira-t-on : la raie des fesses, on épile ou pas ?