in

Huiles essentielles & grossesse : 15 HE que les femmes enceintes peuvent utiliser sans danger

Capture YouTube : Essential Oils for Pregnancy | How to Use Essential Oils Safely During Pregnancy/Our Oily House

Médicaments, fromages non pasteurisés, tartares, poissons ou crustacés, autant de produits que vous avez bannis de votre quotidien dès que vous avez appris la (bonne) nouvelle. On n’est jamais trop prudente quand on attend un heureux événement. Les huiles essentielles ne font pas exception, et l’aromathérapie est souvent écartée pendant la grossesse. Pourtant, certaines HE s’avèrent toutes bénéfiques, quand on respecte scrupuleusement ses principes.

Quand on est enceinte, on préfère prendre un maximum de précautions, quitte à paraître légèrement parano. Mais mieux vaut prévenir que guérir, n’est-ce pas ? Et pour la pharmacie, c’est pareil : vous n’osez pas toucher à vos flacons d’huiles essentielles que vous vidiez en à peine une semaine avant de tomber enceinte… Pourtant, l’aromathérapie n’est pas déconseillée aux femmes enceintes, à condition de respecter les doses et de ne pas s’y mettre avant le 4e mois. Voici 15 huiles essentielles que vous pouvez utiliser sans danger pendant votre grossesse.

Les huiles essentielles, des médicaments naturels à ne pas prendre à la légère

Aussi naturelles soient-elles, les huiles essentielles n’en sont pas moins des remèdes puissants. Et certaines plus que d’autres. Pour info, une huile essentielle (abrégée HE), c’est un extrait de plantes aromatiques concentré, distillé à la vapeur d’eau. Il s’agit souvent d’un extrait floral (lavande, camomille, ylang-ylang…), mais aussi d’écorces (cannelle, clou de girofle…), de bois, de fruits ou d’aromates (citron, menthe, sauge, eucalyptus, orange, thym, romarin, etc.). Les molécules de ces extraits végétaux sont nombreuses et très concentrées. Celles-ci passent dans le sang, et, quand on est enceinte, peuvent atteindre le placenta. Certaines huiles essentielles s’avèrent alors dangereuses pour le fœtus, et pourraient même favoriser la fausse couche (la sauge par exemple). Raisons pour lesquelles il est important de connaître la liste des huiles essentielles autorisées, et celles proscrites.

huiles essentielles grossesse diffuseur
Crédits photo : Pxhere

Les huiles essentielles interdites pendant toute la durée de la grossesse

Il y a des huiles comme ça, qui ne matchent pas. Vous auriez rêvé de pouvoir sniffer un peu de menthe poivrée pour soulager vos nausées ? Nous sommes au regret de vous annoncer que vous allez devoir vous en passer. La menthe poivrée, comme la sauge ou le vétiver, fait partie de la liste noire de l’aromathérapie de grossesse. Voici la liste complète de ces essences à fuir de toute urgence si vous attendez (ou allaitez) un bébé :

  • La menthe poivrée et la menthe des champs
  • La sauge officinale
  • Le persil
  • L’eucalyptus mentholé
  • Le vétiver
  • L’origan
  • Le camphre
  • L’absinthe
  • La myrrhe
  • L’origan (compact et de Grèce).
huiles essentielles choix
Capture vidéo : “Best Homemade Powder Laundry Soap | Cost Effective and Works Great”, Our Oily House

Les huiles essentielles autorisées pendant la grossesse (à partir du 4e mois)

S’il y a des huiles interdites pendant la grossesse (voire la liste au paragraphe précédent), toutes les HE ne sont pas proscrites. Voici la liste (non exhaustive) des huiles essentielles autorisées quand on est enceinte. À condition de patienter sagement jusqu’au quatrième mois de grossesse.

1/ L’HE de citron

Vous avez toujours des nausées après le 3e mois de grossesse ? L’huile essentielle de citron vous permettra de les calmer. Reniflez-la à même le flacon ou diffusez-la dans votre intérieur. En plus d’apaiser les nausées, le citron concentré s’avère aussi antiseptique, antibactérien et antiviral, tout en drainant et fluidifiant le sang (jambes lourdes). Attention, ne l’utilisez pas avant de vous exposer au soleil, et diluez-la dans une huile végétale si vous en appliquez localement (jambes).

2/ L’HE de camomille

Douleurs de ventre, petits désagréments digestifs liés au stress ? La camomille apaisera votre quotidien de future maman. Diluez-en quelques gouttes dans un peu d’huile végétale et massez votre ventre. Vous pouvez aussi l’utiliser dans l’eau de votre bain pour vous délasser le corps et l’esprit. Attendez le 5e mois de grossesse pour utiliser cette huile essentielle, et ne pas risquer la dermatite.

3/ L’HE d’estragon

L’huile essentielle d’estragon agit comme antiviral naturel, et s’avère aussi antiallergique. Elle règle également les petits problèmes d’estomac comme les spasmes. Elle n’a pas son pareil pour mettre fin à un hoquet gênant ! Enfin, son parfum anisé en fait un parfum d’intérieur très agréable (en diffuseur). Attention si vous en appliquez sur la peau, ne vous exposez pas au soleil.

4/ L’HE de gaulthérie

Si vous êtes sportive, vous n’avez pas pu échapper à l’huile essentielle de gaulthérie. Cette essence au parfum puissant est un anti-inflammatoire naturel qui agit aussi comme antidouleur. Rien de tel pour un massage bienfaisant ! L’essence odorante a plus d’un tour dans son sac pour soulager les crampes, les tendinites et autres troubles articulaires. Là encore, diluez-la dans un peu d’huile végétale avant de procéder au massage. Évitez de l’utiliser avant le 6e mois de grossesse.

5/ L’HE de gingembre

L’huile essentielle de gingembre soigne les troubles digestifs et articulaires. Grâce à son parfum persistant, elle serait aussi relaxante et aphrodisiaque. Ne l’utilisez pas avant le 5e mois de grossesse.

6/ L’HE de lavande (aspic, vraie, super) & de lavandin

L’huile essentielle de lavande vraie (ou fine) est une essence très douce. Vous pouvez l’utiliser sans danger dès le 3e mois de grossesse. Ces types de lavandes ont des vertus régénérantes et cicatrisantes pour la peau, en plus de relaxer les sens.

7/ L’HE de marjolaine

L’huile essentielle de marjolaine est multifonction. Elle calme les petites angoisses passagères, soulage les bronchites, améliore l’endormissement. En cas de grippe, vous pouvez l’utiliser comme véritable médicament naturel (de toute façon, vous n’avez pas le droit aux comprimés). Idem pour la sinusite, la toux ou la rhinopharyngite. Votre grossesse hivernale va être fleurie.

8/ l’HE de tea tree (arbre à thé)

L’huile essentielle d’arbre à thé est polyvalente. Parfaite diluée dans un peu de vinaigre blanc pour désinfecter sa cuisine, elle participe aussi à améliorer la qualité de la peau. Elle agit notamment sur les boutons et autres rougeurs des peaux acnéiques ou à problème. Elle est aussi antivirale et antifongique.

9/ L’HE de ravintsara

Quand on est enceinte, pas de cachets qui tiennent pendant les petits et gros rhumes de l’hiver ! Adoptez l’huile essentielle de ravintsara pour vous déboucher le nez, en inhalation dans de l’eau bouillante. Elle vous aidera aussi à soigner votre toux grasse, vos sinusites, rhumes et otites, ainsi que toute autre infection virale, états grippaux inclus.

10/ L’HE de niaouli

L’huile essentielle de niaouli a plus d’une vertu dans son flacon ! Elle a pour réputation d’améliorer la circulation, de calmer les démangeaisons dûes à des boutons ou à de l’herpès, d’apaiser les toux grasses, les otites ou les rhinopharyngites. En diffusion ou en inhalation, elle sera très efficace contre les bronchites, la fatigue et les états grippaux.

11/ L’HE de petit grain bigarade

L’huile essentielle de petit grain bigarade (ou bigaradier/orange amère) est réputée pour apaiser les tensions, favoriser la cicatrisation et lutter contre les infections. Très douce, cette essence délicieusement parfumée (qui rappelle la fleur d’oranger) ne présente que très peu de contre-indications.

12/ L’HE d’ylang-ylang

L’huile essentielle d’ylang-ylang est un délice pour les sens ! Son parfum envoûtant vous enveloppe d’une brise tonique et stimulante. Vous pouvez vous en servir comme soin pour les cheveux, sachant qu’elle agit comme booster de brillance. Évitez toutefois de l’utiliser sur la peau, par voie cutanée. Préférez, toute la durée de votre grossesse, l’inhaler ou la renifler. Elle vous sera d’une aide précieuse avant de vous coucher, en cas de cauchemars, d’insomnies et autres troubles du sommeil. Saviez-vous aussi que sa senteur aphrodisiaque permet de faire remonter sa libido ? Rien ne vous coûte d’essayer…

13/ L’HE d’oranger/orange douce

L’huile essentielle d’orange douce (ou d’oranger) permet d’améliorer la qualité de votre digestion, mais aussi celle de votre sommeil. Son délicieux parfum apaisera vos sens, et vous pourrez en diffuser dans votre intérieur tout au long de la journée.

14/ L’HE de géranium rosat

Attention, l’huile essentielle de géranium rosat n’est pas à confondre avec celle de géranium Bourbon. La première vous aidera à chasser les moustiques loin de votre ventre rebondi l’été, en en appliquant sur vos vêtements. Elle est aussi apaisante et antiseptique.

15/ L’HE d’eucalyptus radié

Attention, l’huile d’eucalyptus radié ne doit pas être confondue avec l’HE d’eucalyptus citronné, globuleux ou mentholé. L’eucalyptus radié est particulièrement efficace pour traiter les troubles respiratoires et ORL. En inhalation dans de l’eau bouillante, il débouchera votre nez en un rien de temps ! Si vous avez de l’asthme, passez votre chemin.

femme enceinte grossesse huiles essentielles
Capture vidéo : 28 JOURS – Film Documentaire (2018)/YouTube

Dans tous les cas, nous vous recommandons de consulter au préalable une sage femme, un médecin ou un pharmacien pour vous assurer que ces huiles essentielles ne sont pas contre-indiquées à vos spécificités.

Vous avez aimé cette liste d’huiles essentielles pour la grossesse ? Vous aimerez aussi :

6 huiles essentielles aphrodisiaques qui peuvent résoudre certains problèmes sexuels

Faire du parfum avec des huiles essentielles, c’est facile ! 3 recettes ultra-simples

5 huiles végétales aux vertus exceptionnelles capables de résoudre vos petits problèmes