in

La Cité des Dames : enfin un lieu d’accueil dédié aux femmes en situation de précarité

Capture YouTube : "La Cité des Dames : offrons un accueil aux femmes sans-abri", ADSF

L’ADSF, c’est une association de bénévoles qui accompagnent les femmes en situation de précarité en Île-de-France. Leur mission ? Les aider à sortir de la rue ou de l’exploitation sexuelle, leur faire bénéficier de soins ou simplement de protections menstruelles ou encore leur donner l’opportunité de retrouver un travail, et leur indépendance financière. Le tout dans une structure dédiée qui porte le doux nom de La Cité des Dames.

À Paris, près de 5000 femmes seraient sans abri. Dans la réalité, elles seraient bien plus nombreuses. Très peu d’établissements accueillent uniquement des femmes, et les structures mixtes sont bien souvent peu adaptées à leurs besoins. La Cité des Dames, fondée par les bénévoles de l’association ADSF (Agir pour la Santé des Femmes) et de l’Armée du Salut, accueille les femmes en situation de précarité pour identifier leurs besoins sanitaires, psychologiques ou professionnels.

Un lieu d’accueil ouvert 24h/24 et 7j/7

La Cité des Dames, c’est un établissement solidaire implanté au coeur de Paris, dans lequel une centaine de femmes en situation précaire peuvent accéder aux besoins de base : laver ses vêtements, se reposer, manger, prendre une douche, se connecter à Internet, recharger son téléphone… Elles peuvent également demander à s’entretenir avec des travailleurs sociaux, des médecins et autres professionnels de santé.

La cité des dames

La cité des dames
Capture YouTube : “La Cité des Dames : offrons un accueil aux femmes sans-abri”, ADSF

Des professionnels à la disposition de toutes

L’ADSF permet aux femmes en situation de précarité de rencontrer des professionnels de santé comme des sagesfemmes, des gynécologues ou des médecins. Mais ce n’est pas tout. Celles-ci peuvent aussi consulter un psychologue ou participer à des ateliers ciblés. Bien-être, manucure, sport, soins ou recherche d’emploi accompagné, autant d’activités qui permettent aux femmes de retrouver leur féminité, voire leur dignité.

La cité des dames
Capture YouTube : “La Cité des Dames : offrons un accueil aux femmes sans-abri”, ADSF

Des kits d’hygiène distribués aux femmes en situation de “précarité menstruelle”

La précarité n’est pas toujours celle que l’on croit. Certaines femmes n’ont pas accès aux protections périodiques en raison de leur coût, relativement élevé. L’ADSF distribue ainsi des kits de serviettes et de tampons hygiéniques pour les aider dans leur quotidien de femme et améliorer leur bien-être.

La cité des dames
Capture YouTube : “La Cité des Dames : offrons un accueil aux femmes sans-abri”, ADSF

Pour permettre d’accompagner et de mettre à l’abri une centaine de femmes, il faudrait compter environ 2100 euros par jour. Les dons deviennent alors essentiels pour permettre à la Cité des Dames de vivre et de perdurer.

Plus d’informations en vidéo :

Articles liés :

Protections hygiéniques : 5 moyens économiques et écologiques pour petits budgets

App-Elles : une appli et un bracelet connecté qui pourraient vous sauver en cas d’agression

Violences conjugales : elle publie des photos de son visage tuméfié sur Instagram en réponse à son agression