in

Masturbation : 12 manières inventives de se faire plaisir sans mec !

©Sirawit99/iStock

Votre collègue de travail n’arrête pas de se faire mousser avec sa nouvelle conquête, qui, selon ses dires, est une bête de sexe ? Vous pouvez lui rétorquer que le plaisir féminin n’est pas qu’une question de mec… Et admirer sa tête. Voici 12 manières inventives de vous faire du bien. Le plaisir solitaire n’a pas à être une honte, qu’on se le dise !

Les plaisirs solitaires font partie intégrante d’une vie sexuelle épanouie. Sans tomber dans l’excès, se faire plaisir en solo permet de découvrir son corps et savoir ce qui nous fait du bien. La masturbation, entre autres, est un plaisir solitaire qui peut prétendre nous faire monter au septième ciel lors de nos relations sexuelles, orgasme vaginal à la clé.

Mais parfois, on ne sait pas toujours comment s’y prendre. Et la masturbation féminine semble être un sujet tabou, plus encore que la masturbation masculine… Dommage, car l’acte sexuel n’en est que meilleur quand on stimule son clitoris au quotidien. Voici quelques méthodes inventives pour parvenir à enflammer ses parties érogènes et se faire l’amour comme une pro ! Il n’y a pas que la pénétration dans la vie…

Comment se faire plaisir seule et atteindre l’orgasme facilement ?

La masturbation féminine ne doit plus être taboue ! En plus d’aider à maîtriser son désir sexuel en couple, le plaisir solitaire permettrait aussi d’améliorer sa santé*.

Selon un sondage de l’IFOP concernant la sexualité féminine, en 2017, 41% des femmes déclaraient atteindre plus facilement l’orgasme seules qu’en couple. En 2021, ce sont 56% de femmes qui déclarent se masturber régulièrement pour atteindre l’orgasme seules. Une hausse toute bénéfique pour sa santé et son équilibre sexuel. Voici quelques conseils en la matière pour vous adonner à la masturbation sans culpabiliser !

1/ On choisit le moment et l’endroit propice pour se livrer à un plaisir solitaire

Rien ne sert de se masturber en loucedé dans votre chambre d’adolescente lorsque vous rentrez le week-end chez vos parents ! Le moment et le lieu doivent être propices à la détente. Préférez un moment calme seule dans votre appartement, lumières tamisées et bougies (naturellement) parfumées, un disque suggestif faisant résonner une musique sensuelle à souhait !

Comme avec votre chéri/e, préparez le terrain. De même si vous êtes énervée, fatiguée ou triste, reportez votre séance de kamasutra solitaire. On ne vous répétera jamais assez comme le mental est important là-dedans. Les fantasmes aussi.

masturbation femme lit chambre jambes nue sous vêtements
©Golubovy/iStock

2/ On se déshabille entièrement pour faire monter l’excitation

On joue le jeu jusqu’au bout en se dévêtant entièrement pour mieux appréhender sa sexualité féminine. Les pudiques pourront garder une fine nuisette (surtout pas de pyjama pilou !), même si personne ne devrait s’aventurer à les épier… Une stimulation sensuelle qui peut suffire à augmenter son excitation.

3/ On arrête de se mettre la pression

Comme pour les ébats accompagnés au long de votre vie de couple, le plaisir solitaire se doit d’être éloigné de tout stress potentiel ou de pression maladive. Sachez qu’un orgasme peut mettre une trentaine de minutes (minimum) à venir. La jouissance n’est pas automatique. Profitez du moment présent.

4/ On se caresse délicatement

Comme pour le sexe en duo, les préliminaires sont d’une extrême importance lors d’un rapport sexuel. Rien ne sert de se mettre un doigt sans avoir préparé le terrain au préalable !

Offrez à votre corps nu (pour décupler votre plaisir personnel, n’hésitez pas à vous dénuder) des caresses ciblées, pensez à des choses érotiques, des hommes (ou des femmes) sur lesquels vous fantasmez et redécouvrez votre féminité. Une excitation sexuelle à son sommet !

3 exercices de masturbation pour se toucher de la meilleure façon !

  • Assise, tout en contractant votre périnée, serrez vigoureusement l’intérieur de vos cuisses en rythme.
  • Frottez vos cuisses l’une contre l’autre de sorte à exercer une pression sur le clitoris.
  • Allongez-vous sur le ventre, placez un oreiller entre vos jambes et effectuez des mouvements de va-et-vient.
  • Stimulez votre clitoris, bien sûr, mais n’en oubliez pas de toucher vos lèvres externes et internes, ainsi que votre point G (ce renflement agirait comme lubrifiant naturel).
©Sirawit99/iStock

5/ On s’essaye aux sex toys

Les vibromasseurs se comptent par milliers sur le marché. Autant vous dire que votre choix est illimité. Canards, godemichés colorés, discrets ou plus imposants, vous aurez l’embarras du choix pour faire monter le désir. Si vous n’osez pas aller vous en acheter un en magasin (ce qu’on peut tout à fait comprendre), sachez que les boutiques en ligne sont très discrètes quant à l’emballage utilisé.

6/ On teste le plaisir solitaire dans sa baignoire

Rien de tel qu’un bon bain chaud pour détendre ses muscles et commencer à prendre du plaisir sexuel. Vous pouvez même vous servir une petite flûte pour vous aider à lâcher prise. Puis, avec votre canard ou vos doigts, caressez-vous de haut en bas, et commencez à prendre votre pied ! Vos parties intimes devraient vous remercier…

femme bain moussant douche se laver produits hygiène intime
©Jay_Zynism/iStock

7/ On s’enduit le corps d’huile, de sable ou même de nourriture pour redécouvrir son corps et sa sensualité

Toutes les matières sont bonnes à créer du désir sur les zones érogènes de votre corps. Trouvez celle qui vous excite et enduisez-vous le corps avec. Ce peut être de l’eau, de l’huile, du sable ou encore de la nourriture (aphrodisiaque ou pas).

L’orgasme féminin n’a pas de limites et ne se résume pas à une seule stimulation vaginale ! Les hommes et leur érection comme seul plaisir sexuel n’ont pas l’apanage de l’imagination, les pauvres…

8/ On regarde un film ou des images suggestives

Film pornographique, érotique ou court-métrage sexy, il existe aujourd’hui un large panel audiovisuel pour aider à se faire du bien sexuellement parlant, et assouvir ses « pulsions » ! Bonus : vous boostez votre libido par la même occasion.

Et si c’est Eyes Wide Shut ou une scène torride de Gossip Girl qui vous rend folle, peu importe, du moment que ça vous donne des idées. Évidemment, vous pouvez aller chercher votre vibromasseur ou autre sex toy pour agrémenter la séance ciné…

fatigue téléphone smartphone couette lit dormir réveil matin difficile sommeil
©Dragana991/iStock

9/ On lit des livres à caractère érotique pour augmenter son plaisir solitaire

Vous marchez mieux à l’imagination qu’à la visualisation ? Les bouquins sexy sont là pour vous servir ! Là encore, la bibliothèque rose (et pas pour celles que vous lisiez enfant) est à votre disposition sur le Net ou ailleurs pour préparer le terrain.

10/ On pense à un mec ou à un acteur qui nous fait fantasmer lors d’un plaisir solitaire

Pendant que vous vous caressez, vous pouvez penser à un acteur qui vous fait fantasmer voire un mec de votre cercle. Si vous êtes en couple, sachez que rien n’est honteux tant que ça reste dans vos pensées. Tout le monde le fait, et c’est même recommandé par les sexologues !

femme lèvres dents bouche
©Pexels

11/ On joue sur son souffle en domptant sa respiration

Le souffle, c’est la vie. C’est aussi un élément crucial des rapports sexuels et du plaisir solitaire. Coupée, haletante, arrêtée, votre respiration peut vous aider à augmenter grandement votre désir sexuel.

12/ On apprend des exercices pratiques pour se faire plaisir seule

Si c’est bien de se caresser, il faut savoir aller plus loin et passer au doigté. Auquel cas, on doute que vos plaisirs solitaires soient très fructueux. Il existe des tas de conseils en ligne et exercices spécial masturbation féminine.

Vous pouvez aussi utiliser des œufs de Yoni ou des boules de geisha pour vous faire plaisir au quotidien. Et muscler votre périnée par la même occasion !

boules de geisha oeufs de yoni plaisir accessoires érotiques plaisir solitaire sex toy sextoys
©Maria Paina/iStock

*Les bienfaits de la masturbation sur la santé

Longtemps taboue, la masturbation féminine est aujourd’hui de plus en plus démocratisée. En plus de permettre d’apprendre à écouter son corps et de connaître son anatomie sur le bout des doigts, la masturbation regorge de bienfaits sur la santé. En voici quelques uns :

  • Réduction du stress
  • Amélioration de la qualité du sommeil
  • Apaisement des douleurs de règles
  • Amélioration de la connaissance de soi
  • Augmentation de l’estime de soi
  • Maîtrise de l’orgasme vaginal et clitoridien (seule et/ou avec son partenaire sexuel).
femme masturbation plaisir solitaire lit féminin sexe
©Sirawit99/iStock

Bien connaître son anatomie pour se donner du plaisir : quelle différence entre vulve et vagin ?

Avant de mettre la main à la culotte, faisons un bref point anatomie féminine : s’il s’avère aisé de différencier le vagin du clitoris, en revanche, la vulve et le vagin sont souvent deux organes confondus.

Le terme vagin se réfère uniquement au canal musculaire qui relie la vulve à l’utérus. Le mot vulve en revanche, désigne l’ensemble des parties intimes qui se trouvent à l’extérieur du vagin : pubis, grandes et petites lèvres, clitoris et périnée. Enfin, le fameux point G, ce tissu érectile féminin, se trouve quant à lui sur la paroi vaginale antérieure, à quelques centimètres de l’entrée du vagin et autour de l’urètre.

fertilité utérus cancer col vagin parties intimes femme
©VectorMine/iStock

Se donner du plaisir seule est à portée de mains !

Et vous, connaissez-vous d’autres astuces pour avoir du plaisir en solitaire ? Partagez-nous votre expérience sensuelle en commentaire !