in

Allaitement : 6 conseils que toutes les mamans qui allaitent doivent connaître

©SeventyFour/iStock

L’allaitement n’est pas de tout repos. Si pour certaines femmes la tétée se passe à merveille, pour d’autres, elle s’avère un moment redouté, voire un véritable calvaire. Engorgement, douleurs, crevasses ou gerçures, l’allaitement n’est pourtant pas tenu de mettre la poitrine des jeunes mamans à rude épreuve ! Voici quelques conseils pour éviter les incidents et profiter pleinement de ce moment de communion avec votre enfant.

1/ Adopter une position d’allaitement confortable et adaptée

Quand on commence à donner le sein à son bébé, on ne sait pas toujours quelle position adopter. Il existe plusieurs façons de faire téter son enfant, pour un confort partagé. Voici 3 positions parfaitement adaptées à l’allaitement, pour réussir à tenir sur la durée sans ressortir avec un lumbago !

  • La position allongée : cette posture d’allaitement est idéale pour les mamans fatiguées. Allongez-vous sur le côté face à votre bébé, votre mamelon touchant presque son nez et soutenez le dos de votre enfant à l’aide d’un oreiller.
  • La madone : cette position est largement adoptée par les jeunes mamans. Faites reposer la tête de votre bébé sur votre avant-bras, côté sein. Soutenez les fesses de votre enfant avec votre autre bras, pour le placer en position couchée, son corps face à vous.
  • Le ballon de rugby : une position imagée qui consiste à maintenir son bébé à la manière d’un ballon de rugby lors de l’allaitement ! Cette position est parfaite pour les bébés stressés ou qui ne parviennent pas bien à téter. Asseyez-vous sur une chaise et maintenez votre enfant sur le dos avec le bras situé du même côté que votre sein. Assurez-vous de bien maintenir sa tête avec votre main. Les pieds de votre bébé doivent venir se placer entre votre dos et le dossier de la chaise.

2/ Favoriser la lactation en buvant des tisanes spécifiques

La lactation est stimulée dès que le bébé avale ses premières gorgées de lait maternel. Ce qui ne vous empêche pas d’entretenir le phénomène avec des solutions naturelles comme par exemple des tisanes d’allaitement qui favorisent la lactation. Ces infusions ciblées sont concentrées en plantes, et permettent d’aider les femmes allaitantes à produire un lait de bonne qualité. À condition de consommer ces boissons de façon régulière et quotidienne, en complément d’une bonne hygiène de vie. On retrouve dans la plupart des tisanes d’allaitement du fenugrec, du cumin, de la verveine ou encore du fenouil.

3/ S’équiper en conséquence

Allaiter n’est pas inné et il est très fréquent d’expérimenter quelques difficultés, surtout lors du premier essai. Préparez le terrain pour réussir votre allaitement de la meilleure façon ! Équipez-vous en conséquence, voire même avant la naissance. Certains accessoires d’allaitement sont indispensables pour votre confort et celui de votre bébé, et pour que l’expérience se passe au mieux. Prévoyez donc les articles suivants :

  • un coussin d’allaitement
  • Une solution cosmétique naturelle contre les gerçures ou les crevasses
  • Un soutien-gorge d’allaitement
  • Un tire-lait
  • Des vêtements spécialisés et/ou adaptés
  • Des coussinets contre les fuites.

4/ Prendre soin de ses seins

Tous les allaitements ne sont pas logés à la même enseigne. Quand certains bébés prennent le sein sans problème, d’autres vont ressentir quelques difficultés avant de s’alimenter correctement. Idem pour les femmes allaitantes, qui ne vivent pas toutes les mêmes expériences. Si certaines gardent un excellent souvenir de cette période de communion avec leur enfant, d’autres avouent avoir envisagé le biberon au lait infantile plus d’une fois ! Allez savoir, nous ne sommes pas toutes égales dans l’allaitement… De plus, si celui-ci n’est pas correctement pratiqué, il peut s’avérer très douloureux.

Dans tous les cas, il est essentiel de prendre soin de sa poitrine, fortement sollicitée au quotidien. Commencez par laisser sécher vos mamelons à l’air libre après la tétée, et choisissez bien vos soutiens-gorges d’allaitement. Un modèle trop petit ne vous facilitera pas la tâche…

femme nue lit
Crédits : Pexels

5/ Lutter contre l’engorgement en se reposant

Le stress et la fatigue seraient les causes principales de l’engorgement mammaire. Bonne nouvelle : ce phénomène désagréable et souvent douloureux peut aussi disparaître comme il est venu ! Pour éviter les douleurs et évacuer le lait, il est généralement recommandé de faire téter son bébé le plus souvent possible. En plus d’allaiter à tête reposée dans une pièce calme, et en évitant tout stress.

6/ Utiliser son tire-lait efficacement

Quand on allaite, il est fréquent d’avoir recours à un tire-lait. Obligations professionnelles, déplacements occasionnels, problèmes d’allaitement ou tout simplement envie de souffler un peu… Nombreuses sont les raisons qui poussent à utiliser cet appareil de lactation. Voici quelques conseils en la matière :

Sélectionnez le tire-lait qui répond à vos besoins

Il n’existe pas une, mais plusieurs variétés de tire-lait. Le tire-lait manuel par exemple, permet d’extraire de petites quantités de lait seulement, mais de manière très efficace. Le tire-lait électrique en revanche, est plus onéreux, mais permet aussi une utilisation rapide, régulière et en quantité. Enfin, pour les déplacements, un tire-lait de voyage, plus petit et moins encombrant sera le plus adapté.

Choisissez le moment propice pour être plus efficace et détendez-vous !

Pour tirer une quantité de lait suffisante, favorisez les situations de calme et les jours où vous n’êtes pas fatiguée. Tirer son lait après une nuit agitée ou tard le soir pourrait influer sur votre quantité de lait. On conseille souvent aux femmes allaitantes de tirer leur lait le matin après une bonne nuit de sommeil. Et bien sûr, comme pour l’allaitement classique, n’oubliez pas de vous détendre, et de boire suffisamment.

allaiter allaitement maman bebe réussir
©SeventyFour/iStock

Réussir son allaitement ne tient qu’à quelques ajustements, les bons accessoires, un sommeil de qualité et une bonne santé !

Vous avez aimé ces conseils pour réussir son allaitement ? Vous aimerez aussi :

Quelles démarches pour ma grossesse ? Les 17 étapes d’un accouchement serein illustrées en dessins

Après l’accouchement : 8 changements étonnants qui vont se produire dans votre corps

Accouchement par césarienne : 9 photos sublimes de cette naissance pas comme les autres