in

Chargeurs, lunettes, montres en bois : en quoi ces objets sont-ils durables ?

Suite aux nombreux mouvements Zéro Déchet qui visent notamment à bannir le plastique dans notre vie quotidienne, on voit de plus en plus d’objets en bois estampillés “durables” envahir le marché. Cet adjectif fait référence à un produit respectueux de l’environnement et qui va durer dans le temps. Alors, en quoi ces articles sont-ils plus durables ?

1/ En opposition aux articles en plastique, ils polluent peu ou pas

Quand on sait que 8 millions de tonnes de plastique finissent dans les océans chaque année, comment ne pas vouloir agir ? L’Europe a voté à une large majorité en octobre 2018 pour l’interdiction de 6 à 9 produits en plastique d’ici 2021 car ces derniers constituent 70 % de tous les déchets marins :

– Les cotons-tiges
Alternatives : l’oriculi en bois, le cure-oreille en métal ou les cotons-tige en carton.

– Les couverts
Alternatives : les couverts réutilisables en bois, en métal ou compostables

– Les assiettes
Alternatives : les assiettes en métal, en bois, en porcelaine, en céramique, en verre ou compostables.

– Les pailles
Alternatives : les pailles en bambou, en métal ou cartonnées. 

– Les touillettes
Alternative : cuillère lavable ou touillette compostable

– Les tiges de ballons 
Alternative : ficelle en coton ou autre matière

Enfin, les sacs, les gobelets et les barquettes en polystyrène expansé (plats à emporter) devront également être remplacés.

Seulement en Europe, l’industrie des matières plastiques pèse 340 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel. Alors si on veut prendre de l’avance, mieux vaut commencer dès maintenant à privilégier les objets et contenants en bois, en métal, en verre ou biodégradables.

montre en bois

2/ Le bois est l’un des matériaux qui se dégrade le plus rapidement dans la nature

Vous n’êtes pas sans savoir que l’impact environnemental du plastique est beaucoup plus néfaste que celui de matières naturelles comme le bois. Le bois fait partie des matériaux qui se dégrade le plus rapidement dans la nature. 

En effet, voici les durées de dégradation estimées pour des déchets déposés dans la nature :

– polystyrène expansé : 1000 ans
– carte téléphonique : 1000 ans
– verre : 5000 ans
– bouteille ou sac en plastique : 100 à 500 ans 
– couche jetable : 400 ans
– serviette ou tampon hygiénique : 400 ans 
article en bois : 13 à 15 ans
– boîte en métal : 50 ans

jean parfait
Crédits : Pexels

3/ Le bois a une meilleure durée de vie

Difficile d’utiliser un gobelet et des couverts en plastique jetables pendant une semaine même en les nettoyant après utilisation, ils se plient ou se cassent facilement, sans compter l’ingestion de particules à chaque repas.

A l’inverse, un bol et des couverts en bois ou en métal sont assez légers, plus résistants et n’impliquent pas de risque pour la santé

Il en est de même pour de nombreux objets du quotidien : 

  • brosses à poils durs pour nettoyer à la place des éponges, 
  • brosses à dents ou à cheveux en bambou ou compostables,
  • boîtes en métal,
  • vaisselle légère en métal, en bioplastique ou en bois,
  • divers accessoires : chargeurs, lunettes, montres en bois
cuilllères bois
Crédits : Daria Yakovleva – Pixabay

4/ Le bois doit être sélectionné dans le respect de l’environnement

Un objet en bois qui dure plus longtemps et qui est meilleur pour la planète, oui, mais encore faut-il que ce bois provienne de forêts contrôlées où des arbres sont replantés régulièrement. 

L’idéal est de favoriser les articles créés avec du bois labellisé FSC (Forest Stewardship Council), SFI (Sustainable Forestry Initiative) ou PEFC (Pan European Forest Certification). Ces mentions garantissent une gestion durable des forêts et des contrôles externes réguliers. 

Certaines marques décident quand à elles de lier un partenariat avec des associations de reforestation, comme The Wood Stock et Reforest’Action. L’entreprise commercialise des objets en bois de bambou et utilise une espèce considérée comme invasive, le “Phyllostachys bambusoides”. 

Ainsi, pour chaque commande passée, un arbre est planté. Elle a permis de planter 300 000 anacardiers autour des champs des agriculteurs à Haïti, qui peuvent ainsi produire des noix de cajou.

arbre forêt
Crédits : jplenio – Pixabay

Saviez-vous qu’Haïti est l’un des pays les plus déforestés du monde ? En 1920, 60% du territoire était boisé, contre 2% aujourd’hui, notamment à cause de l’utilisation de charbon de bois comme source d’énergie principale. L’île déjà très pauvre fait face à une forte érosion des sols liée au déboisement.

Source 

Articles liés :

Déodorants solides : les marques qu’on a testées pour combattre la transpiration sans polluer !

Shampoing solide : 6 bonnes raisons de s’y mettre et les marques qu’on a testé

Fabriquez votre lessive et votre adoucissant vous-même ! 3 recettes maison trop faciles