in

Le corps “parfait” de la femme à travers les siècles illustré en 11 dessins

©Captures Pinterest intégrées dans l'article

La femme parfaite n’existe pas, le corps parfait non plus. Idem pour les hommes. Toutefois, la société tend à faire croire à des stéréotypes de beauté en fonction des siècles ou des années… En voici quelques-uns. Quand arrêterons-nous les comparaisons ?

L’idéal féminin n’a pas toujours été le même à travers le temps. Il n’y a pas de corps “parfait” assigné tout au long de l’histoire de l’humanité. La vision de la femme parfaite évolue de jour en jour, la société organise ces “normes”. Bien qu’en réalité il n’existe pas de corps standard, la culture sociétale complexe les femmes en leur imposant de fausses idées. Chaque décennie a eu le droit à un nouveau modèle du corps féminin idéal. Examinons cela de plus près au cours de ces 100 dernières années.

1/ 1910 : « The Gibson girl »

Jeune femme grande et mince, dotée d’une poitrine et de hanches voluptueuses grâce à l’utilisation de corsets enserrant la taille et le torse. Figures de proue ? L’actrice belge Camille Clifford ou encore la danseuse de revue américaine Evelyn Nesbit.

2/ 1920 : « The Flapper girl »

Femme garçonne, poitrine plate et jambes fines, tout ce qu’incarne Alice Joyce, actrice américaine au look parfait des années folles.

3/ 1930 : « The sex siren »

Le retour des formes, corps sculpté et galbé. L’icône des années 30 ? L’actrice américaine Jean Harlow.

4/ 1940 : « The screen queen »

Un look très féminin contrastant avec l’époque de guerre, parfaitement incarné par la pinup Katharine Hepburn.

5/ 1950 : « The curves »

Les formes très généreuses étaient à l’honneur, comme celles de la belle Marilyn Monroe ou encore Elizabeth Taylor.

6/ 1960 : « The petite »

La mode était aux coupes courtes et au proverbe : “tout ce qui est petit est mignon”. Représentante du style : Jean Shrimpton, mannequin petite taille.

7/ 1970 : « The 70’s pin up »

La pin-up aux épaules plus larges que les hanches, incarnée par l’actrice américaine d’origine libanaise Farrah Fawcett.

8/ 1980 : « The supermodel »

La mode du fitness poussé à l’extrême, par une femme (très) grande, musclée et aux longues jambes interminables. Porte-parole du style : le top Elle Macpherson.

9/ 1990 : « The waif »

Le look androgyne, très mince et filiforme, comme Kate Moss, alias “la brindille” (tout est dit) ou encore Jodie Kidd, modèle et pilote de courses anglaise.

10/  2000 : « The tone »

Des abdos visibles et un teint hâlé toute l’année, tels sont les ingrédients séduction de Britney Spears (mais aussi de sa concurrente de toujours Christina Aguilera) dans ce changement de siècle.

11/ 2010 : « The bootylicious »

Avoir le derrière de Kim Kardashian, c’est tendance, avis aux popotins rebondis.

Le corps de femme parfait n’existe pas, ou bien il l’est, mais à travers toutes les morphologies féminines !

Vous avez aimé cet article sur les canons de beauté et le corps de la femme parfaite au fil des années ? Vous aimerez aussi :

10 signes qui prouvent que vous avez rencontré l’homme parfait

La mode en Iran : 10 photos de femmes qui casseront tous vos préjugés

Peau parfaite : 10 astuces beauté pour un épiderme à croquer !